Les revers contre Malines et le Standard ont entraîné de vives critiques. Zéro but pour, six contre. On a surtout fustigé le 4-2-3-1 de Dury, que tous ses adversaires connaissent désormais. Malines et le Standard ont habilement exploité les espaces dans le dos de la défense et plus spécialement des arrières latéraux, qui montaient haut. L'entraîneur de Zulte avait d'aill...

Les revers contre Malines et le Standard ont entraîné de vives critiques. Zéro but pour, six contre. On a surtout fustigé le 4-2-3-1 de Dury, que tous ses adversaires connaissent désormais. Malines et le Standard ont habilement exploité les espaces dans le dos de la défense et plus spécialement des arrières latéraux, qui montaient haut. L'entraîneur de Zulte avait d'ailleurs évoqué un manque d'équilibre, comme tant de fois déjà la saison passée. À Genk, Dury a donc décidé de changer de cap. Il a mis en place un nouveau système : un 4-4-1-1, rarement appliqué ces dernières années. Cinq fois la saison passée, avec Harbaoui et Sylla en pointe. Mais les deux hommes, qui évoluent dans le même registre, se marchaient sur les pieds. À Genk, ça n'a pas été le cas avec Larin et Berahino, tout juste affilié. Les deux avants ne sont pas aptes à jouer sur le flanc et Dury les a donc associés. Le puissant Canadien a brillamment conservé le ballon à l'avant-centre et permis à son partenaire de monter. Le Burundais, qui a joué en 9,5, a bien combiné et a virevolté autour du rectangle, sans négliger sa part de travail défensif. À la 85e, il a même effectué un tacle dans son camp. Derrière, quatre médians en ligne ( Zarandia- Govea- Seck- Bjordal), près des quatre défenseurs ( Bürki- Deschacht- Humphreys- De fauw). Un bloc bas mais compact, qui s'est exercé toute la semaine. Les joueurs de Genk ont donc eu du mal à trouver des brèches dans le dos de la défense, même si Samatta aurait pu ouvrir la marque après deux minutes, s'il n'avait pas armé son tir juste sur le pied d'un excellent Bossut. C'est là un autre joli coup de Dury : il a aligné un gardien chevronné au lieu du jeune Bansen. La victoire surprenante contre Genk appelle évidemment confirmation contre Charleroi, mais il semble que Dury ait trouvé un équilibre, grâce à un nouveau duo d'attaque.