En 2014, Philippe Glogowski et TJ Editions réussissaient un joli tour de force en produisant une série de bandes dessinées sur les Diables Rouges et une autre sur Manchester United, en collaboration avec le club anglais. Wayne Rooney et Juan Mata avaient même assuré la promotion de l'oeuvre sur le site web des Mancuniens. L'auteur est au coeur d'un nouveau projet autour d'Arsenal et lancé par les éditions Dupuis....

En 2014, Philippe Glogowski et TJ Editions réussissaient un joli tour de force en produisant une série de bandes dessinées sur les Diables Rouges et une autre sur Manchester United, en collaboration avec le club anglais. Wayne Rooney et Juan Mata avaient même assuré la promotion de l'oeuvre sur le site web des Mancuniens. L'auteur est au coeur d'un nouveau projet autour d'Arsenal et lancé par les éditions Dupuis. " Dupuis a pensé à une collection sur des formations européennes du top, avec un format original puisqu'il se rapprochera d'un comics, avec plus de pages (60) et des cases aérées ", explique Glogowski. " L'objectif est de toucher le public francophone et international. La première phase comprend quatre sorties, avec des traductions : Arsenal (français, anglais, néerlandais), Barcelone (français, espagnol, catalan, anglais), Lyon (français) et Standard (français, néerlandais). " Chaque BD aura son auteur. Glogowski s'est occupé d'Arsenal. " Deux tomes sont prévus. Le premier concernera les années Wenger. Il y aura un aspect historique/didactique mais l'humain sera aussi au coeur de l'histoire, avec un récit sur un enfant et son beau-père. " Traditionnellement, un auteur de bande dessinée dispose d'une large liberté quand il travaille. Ici, ce n'est pas le cas. Les clubs sont sévères quand il s'agit de leur image et impose un " cahier des charges " assez strict. " Je me suis fixé plusieurs règles : être politiquement correct, ne pas mentir, ne pas être insultant et ne pas évoquer la vie privée des joueurs. Je pensais que cela suffirait. Or, il y a d'autres contraintes qui entrent en ligne de compte : la représentation des anciens sponsors, des adversaires,... Suite à un élément que j'ignore, Arsenal refuse que je parle d' Henrik Larsson ! " Le point positif, c'est que les Gunners sont très collaboratifs. " J'ai échangé des millions (sic) de mails avec un de leurs représentants et on sent qu'ils veulent bien faire. " Après ces quatre premières publications, d'autres clubs (Benfica, Newcastle, Bruges,...) devraient intégrer la collection.