Le match amical entre Mouscron et Caen aura bien lieu ce vendredi 3 septembre, à 19 heures. LaurentVanduille, le président des clubs de supporters de l'Excel, a même réservé une petite surprise pour le retour de l'enfant du pays, SteveDugardein. " Il aura droit à une haie d'honneur pour son entrée sur le terrain, et outre les fleurs traditionnelles, on lui offrira le maillot n°4 qu'il aurait dû porter cette s...

Le match amical entre Mouscron et Caen aura bien lieu ce vendredi 3 septembre, à 19 heures. LaurentVanduille, le président des clubs de supporters de l'Excel, a même réservé une petite surprise pour le retour de l'enfant du pays, SteveDugardein. " Il aura droit à une haie d'honneur pour son entrée sur le terrain, et outre les fleurs traditionnelles, on lui offrira le maillot n°4 qu'il aurait dû porter cette saison ". Et que personne d'autre ne portera à Mouscron, pendant trois ans, la durée du contrat de Duga en Normandie. Pour les Hurlus, la soirée de vendredi aurait pu être complètement festive s'ils n'avaient encore en tête la fin de match particulièrement agitée de samedi dernier, à Lokeren. Ils ont cru revivre le scénario vécu la saison dernière au Standard, lorsqu'un penalty concédé dans les arrêts de jeu leur avait également coûté deux points. Le gardien FranckyVandendriessche, qui ne s'était pas encore retourné cette saison, n'était pas le moins énervé. La déception était d'autant plus grande que, peu de temps avant, les Mouscronnois avaient eu plusieurs fois l'occasion de tuer le match : sur un tir à bout portant de MarcSchaessens repoussé du pied par le gardien Jugos-lavLazic, sur un raid d' AlexandreLecomte terminant à quelques centimètres du poteau et, surtout, sur un caviar de ChristopheGrégoire que PatrickDimbala, à cinq mètres du but, envoya au-dessus de la transversale. " Je suis surtout déçu pour les joueurs ", commenta PhilippeSaint- Jean qui s'est efforcé de calmer tout le monde. " Après avoir souffert au début, nous étions parvenus à contrôler le match dans la dernière demi-heure et il ne pouvait en principe plus rien nous arriver. Lokeren aurait encore pu jouer deux heures sans parvenir à trouver le chemin des filets sur une phase de jeu construite. Il fallait une phase arrêtée et c'est ce qui est arrivé. Mes joueurs doivent encore apprendre à conserver leur sang-froid, on l'avait déjà constaté lors des matches amicaux ". Et de conclure : " Malgré ce début de saison encourageant, l'objectif est et demeure le maintien. On continue à regarder derrière, et dans cette optique, la victoire du FC Brussels au Standard est une mauvaise affaire car c'est un concurrent direct ". (D. Devos)