Le Mouscronnois Steve Dugardein vient d'arriver dans les locaux de Club RTL. Lui et Dante Brogno sont invités par Georges Grün pour le retour d'Anderlecht contre le Milan AC. Ils sont habitués des lieux : le premier en est à sa cinquième visite en cinq ans (il a eu besoin de son GPS pour arriver), le second est consultant d'office de la chaîne lors de chaque journée...

Le Mouscronnois Steve Dugardein vient d'arriver dans les locaux de Club RTL. Lui et Dante Brogno sont invités par Georges Grün pour le retour d'Anderlecht contre le Milan AC. Ils sont habitués des lieux : le premier en est à sa cinquième visite en cinq ans (il a eu besoin de son GPS pour arriver), le second est consultant d'office de la chaîne lors de chaque journée de Ligue des Champions. " J'aime bien venir ici ", assure Dugardein qui passe entre les mains de Julie, la maquilleuse. 20 h 30 : Grün introduit la soirée et interpelle ses invités sur la rencontre. " Tout est possible même si ça risque d'être difficile ", répond Brogno. Un discours convenu... 20 h 45 : les commentateurs, Serge Vermeiren et Luc Maton, prennent le relais. Direction la régie pour suivre le match. A la dérive, les Mauves facilitent le travail de l'ex-Parmesan qui, aidé du monteur, sélectionne les phases à retenir. 22e minute : deuxième but de Kakà. Pour le suspense, on repassera... " Le match est plié ", lance calmement Steve, beaucoup plus discret que les techniciens qui s'en donnent à c£ur joie : " Cela sent le 5-0 ! "... " C'est la Kakastrophe ! " Brogno, lui, s'ennuie du jeu anderlechtois : " Regarde Georges, il y a six Milanais pour le seul Mémé Tchité ". La rencontre est insipide et la sortie de Yves Vanderhaeghe pour Serhat Akin est approuvée par l'assemblée. L'arbitre siffle la mi-temps. Tout le monde est d'accord : Anderlecht patauge. 56e minute : le but de Roland Juhasz fait espérer Grün. Dugardein tempère : " Milan laisse passer l'orage ". Les tentatives d'Anderlecht continuent d'échouer et cela irrite. " Goor reste toujours à la ramasse pour frapper ", enchaîne Brogno " Comment est-ce possible de ne pas prendre un vieux de 37 ans de vitesse (pour PaoloMaldini) ", s'exclame Grün. Mbo Mpenza monte et les pronos avec lui : " C'est Goor qui doit sortir ", tranche Brogno. " Je crois qu'il va plutôt sortir MbarkBoussoufa ou AhmedHassan ", répond Dugardein. Gagné : Boussoufa sort ! Le Mouscronnois aura vu juste tout au long de la soirée. Allez, dernier plateau pour les conclusions et " un incroyable Kaka ! ", estampillé George qui a fait hurler de rire les caméramans. THOMAS BRICMONT