Avant le week-end dernier , Peter Utaka n'avait plus marqué depuis le déplacement à Mons lors de la 4e journée. Au Germinal Beerschot, Herman Helleputte l'a même retiré pour pallier l'exclusion de Stef Wils : choix tactique mais l'attaquant était passé inaperçu . Malgré tout, l'entraîneur lui maintient sa confiance envers et contre tout. Est-ce pour la complémentarité avec Patrick Ogunsoto, qui est nettement plus efficace ou simplement faute d'alternative valable, même si Bart Van den Eede n'est plus blessé ? ...

Avant le week-end dernier , Peter Utaka n'avait plus marqué depuis le déplacement à Mons lors de la 4e journée. Au Germinal Beerschot, Herman Helleputte l'a même retiré pour pallier l'exclusion de Stef Wils : choix tactique mais l'attaquant était passé inaperçu . Malgré tout, l'entraîneur lui maintient sa confiance envers et contre tout. Est-ce pour la complémentarité avec Patrick Ogunsoto, qui est nettement plus efficace ou simplement faute d'alternative valable, même si Bart Van den Eede n'est plus blessé ? Helleputte : " Les critiques dont Utaka fait l'objet sont partiellement justifiées mais il ne faudrait pas non plus dramatiser. Peter marque trop peu et c'est son point faible depuis toujours. A l'entraînement, il frappe de plus en plus souvent juste. Peut-être éprouve-t-il du mal à gérer les matches ? Peter a besoin de se sentir en confiance. Je fais de mon mieux pour qu'il en soit ainsi. Je suis convaincu qu'il apporte une plus-value à l'équipe. Il est rapide, a un bon bagage technique et forme un bon duo avec Ogunsoto. " Un Van den Eede en forme ne rejetterait-il pas Utaka sur le banc ? Helleputte ne le pense pas : " Bart est arrivé avec un retard de condition aggravé par une fracture d'un orteil durant la préparation. Il n'est pas en pleine forme et compte tenu de sa constitution, il lui faudra du temps pour être affûté. Il peut certainement apporter quelque chose à l'équipe, ne serait-ce que par sa puissance. Il fonctionnerait très bien avec Ogunsoto. C'est d'ailleurs pour cela que nous l'avons enrôlé. Cette alliance de force et de vitesse est redoutable mais Van den Eede doit faire ses preuves. Pour l'instant, je suis satisfait des prestations de Peter ". L'entraîneur n'estime pas manquer d'alternative en attaque : " N'oubliez pas les jeunes talents offensifs que recèle notre groupe. Au club, tout le monde ne croit pas en ToonVervoort (19 ans), mais il a quelque chose. JochenVanarwegen (20 ans) a également le talent requis pour éclore, ainsi que Bram Vangeel (19 ans). Ils n'entrent pas encore en ligne de compte pour une place de titulaire mais constituent d'excellentes options en cours de jeu ". Pas davantage que son coach, Utaka ne s'émeut des critiques qui l'accablent : " Je suis satisfait de mes performances. Ce n'est pas parce qu'on marque peu qu'on joue mal. Ceux qui me critiquent ne le remarquent pas. Si, durant un match, j'attire trois défenseurs, créant ainsi des espaces dont Patrick profite, j'ai fait mon boulot. Néanmoins, il semble qu'un avant ne jouisse de considérations que lorsqu'il marque. Si je marque deux fois lors du prochain match, on me portera aux nues. Quoi qu'on dise ou écrive à mon sujet, je ne traverse pas de crise de confiance. Je ne ménage pas mes efforts pour mener la vie dure à mes adversaires. Je veux à tout prix éviter l'étiquette de joueur nonchalant ". Utaka ne redoute pas la concurrence que pourrait lui livrer Van den Eede une fois en forme. " Le meilleur joue. C'est on ne peut plus logique. L'entraîneur connaît mes capacités, Patrick et moi nous trouvons aisément. Sorry, je ne ressens pas la moindre pression ". BERT BOONEN