Roland Duchâtelet a réagi aux propos de Réginal Goreux : " Je pense qu'il a été frustré de ne pas avoir été choisi comme capitaine et il me tient responsable de cette décision alors que je ne me suis jamais occupé de cela. Il suffit de téléphoner à Jelle Van Damme. Je ne sais même pas si ce sont les joueurs ou l'entraîneur de l'époque, José Riga, qui a pris la décision. "
...

Roland Duchâtelet a réagi aux propos de Réginal Goreux : " Je pense qu'il a été frustré de ne pas avoir été choisi comme capitaine et il me tient responsable de cette décision alors que je ne me suis jamais occupé de cela. Il suffit de téléphoner à Jelle Van Damme. Je ne sais même pas si ce sont les joueurs ou l'entraîneur de l'époque, José Riga, qui a pris la décision. " - Sur son speech sur les rentrées en touche : " Il présente ma présence dans les vestiaires le jour de Standard-Anderlecht comme une habitude alors que c'est la seule fois que je suis descendu dans les vestiaires depuis que je suis président du Standard. Oui, j'étais présent dans les vestiaires ce jour-là mais je n'ai jamais parlé de rentrées en touche ! Jamais ! " - Sur son transfert à Samara : " Evidemment que c'était réglé entre les clubs avant qu'il ne soit au courant. C'est la procédure normale ! Il faut que les clubs soient d'accord avant que le joueur puisse négocier avec le club acheteur. Je vois que les connaissances de Goreux en matière de règlement footballistique ne sont pas bien fameuses ! " - Sur ses propos faisant de Ron Jans un des 10 meilleurs entraîneurs : " Je tiens quand même à souligner que Goreux fut le premier à venir se plaindre dans mon bureau quand j'ai voulu me séparer de Ron Jans ! " - Sur la proposition de Viktoria Plzen : " On est attentif à toutes les demandes. A un moment, c'est vrai qu'on a parlé de cette possibilité. Si on ne l'avait pas prévenu de l'intérêt de Plzen, il se serait plaint et aurait dit qu'on lui cachait des offres. Il oublie de mentionner que cette année-là, Viktoria Plzen disputait la Ligue des Champions ! Cela prouve quand même qu'on essaye de trouver un débouché intéressant pour sa carrière. " - Sur son attrait des statistiques : " C'est vrai que je suis le président de la Ligue Pro qui regarde le plus les statistiques. Mais je me fie d'abord aux avis des gens qui connaissent mieux le football que moi. Cependant, je n'accepte pas qu'on me dise n'importe quoi. Les chiffres servent à valider les opinions de mes conseillers. " - Sur Dudu Biton : " Je déplore qu'il ait des remarques de ce type sur un collègue. J'espère simplement que ses propres collègues ne vont pas faire de telles remarques sur la qualité de son jeu. " - Sur les compositions d'équipe : " Rednic a également tenu de tels propos. Je discute avec les coaches de certaines choses mais de là à dire qu'il faut mettre un tel ou tel, je ne l'ai jamais fait. Je n'interviens pas dans la composition d'équipe et ce sont toujours les entraîneurs qui décident. " STÉPHANE VANDE VELDE