Malgré sa consonance anglo-saxonne, Franklin & Marshall est une marque créée par deux Italiens, Giuseppe Albarelli et Andrea Pensiero, deux Véronais mordus de mode vintage - old-school.
...

Malgré sa consonance anglo-saxonne, Franklin & Marshall est une marque créée par deux Italiens, Giuseppe Albarelli et Andrea Pensiero, deux Véronais mordus de mode vintage - old-school. Le déclic ? Un vieux sweat floqué Franklin & Marshall College (Lancaster, Pennsylvanie) que les deux associés ont dégoté sur un marché de sapes de seconde main à Londres. Mais les deux créateurs ont trouvé l'inspiration finale du côté du marché aux puces de Rosebowl à Pasadena, des magasins de seconde main à Tokyo ou encore en lorgnant sur le look des étudiants à travers le monde. Le nom est déjà symbolique : Franklin & Marshall est le plus vieux collège des USA, bâti en 1787. Ses valeurs ? Liberté, camaraderie et environnement.On veut lier un sweat, un polo ou toute autre pièce F&M à un moment fort de la vie de chacun. Ainsi, cet élément, ce bout de tissu sera synonyme de sensations, de souvenirs et peut-être même de sentiments plus forts. Et au fil des années, l'attachement à cette pièce ira crescendo, la rendant unique. Un peu comme ce vieux T-shirt fétiche que vous mettez depuis des lustres et dont vous êtes incapable de vous en débarrasser. C'est le parti pris par le binôme italien. Ce duo qui n'est pas - encore - Dolce & Gabbana a récolté un award attribué conjointement par le journal Sole24 Ore, Ernst and Young International et la prestigieuse Business School Bocconi (Milan) dans la catégorie B to C. On connaissait les sportifs habillés par les grands couturiers mais Franklin & Marshall a opté pour un style plus casual et US. C'est le cas de l'équipe de basket espagnole, Joventut Badalona. Les joueurs de la périphérie barcelonaise sont notamment stylés d'un magnifique teddy. L'équipe de rugby du CUS Vérone, qui milite en Serie A italienne, a carrément un sponsoring en bonne et due forme sur son maillot. Côté snowboard, en 2010 a eu lieu la première édition du Franklin & Marshall Jump One. C'est l'Italien Lorenzo Barbieri qui s'est imposé. Il s'agit d'une compétition internationale qui devrait prendre de l'ampleur dans les années à venir. F&M s'est tout spécialement attelé à soigner finitions et coupes. Dans ce casting, les chemises, les T-shirts, les polos et les shorts jouent les rôles principaux. Les chemises sont disponibles dans deux coupes : slim (cintrée) et classique (droite). A lignes, à carreaux, unies, en jeans, sobres ou flashy, chacun devrait y trouver son bonheur entre les passes avec le ballon Wilson au parc ou encore pour le verre d'after-work. Côté polo, le choix n'est pas moindre. Vous êtes plutôt piqué ou jersey ? Qu'à cela ne tienne, F&M propose les tons de saison : le bleu, le blanc mais aussi le rouge, le vert foncé et l'orange. Le sweatshirt est devenu l'étendard de la marque des collégiens. La palette de couleurs et de modèles est donc variée : hoodie ou sans capuche, rembourré ou pas, avec fermeture éclair ou sans. Les hoodies se démarquent avec la doublure du capuchon à carreaux faisant un rappel des tons du sweat. Les éléments brodés, eux, apportent cette touche vintage des collèges US des années 60. Par temps d'orage, vous pouvez aussi faire appel à F&M qui vous protège contre vents et marées. Des vestes en nylon légères et imperméables vous permettent de braver les intempéries tout en restant stylé, exit le poncho en plastique. Côté froc, un autre classique du genre : le chino. Les matériaux utilisés sont le lin et le coton tandis que les pantalons cargos sont en gabardine. A noter que le chino existe aussi en short, le Mighty. Mention spéciale pour le Maxwell réversible. Casquettes, ceintures, sacs, foulards et essuies viennent compléter cette large panoplie. PAR DANIEL MORENO