Le RBC Roosendaal a terminé la saison dernière sous Robert Maaskant à la douzième place. Mais le nouvel entraîneur Jan van Dijk n'a pas de problème à terminer 13e ou 14e. " Si toutefois cette position est obtenue en ayant déployé un foot attractif ", disait-il récemment à Voetbal International. " Une des leçons des dernières années est que je ne commencerai plus à entraîner n'importe où. J'ai commis cette erreur au Roda JC, où je voulais absolument travail...

Le RBC Roosendaal a terminé la saison dernière sous Robert Maaskant à la douzième place. Mais le nouvel entraîneur Jan van Dijk n'a pas de problème à terminer 13e ou 14e. " Si toutefois cette position est obtenue en ayant déployé un foot attractif ", disait-il récemment à Voetbal International. " Une des leçons des dernières années est que je ne commencerai plus à entraîner n'importe où. J'ai commis cette erreur au Roda JC, où je voulais absolument travailler, mais j'étais déjà à la maison après cinq journées de championnat. Je m'étais mal informé et j'ai su que cela ne m'arriverait plus ". Il a donc bien évalué le RBC avant d'y signer un contrat début février. " Je voyais un club calme avec des gens intelligents qui ne paniqueraient pas vite si les choses vont plus mal pendant un moment ", ajoute Van Dijk. " C'est une base parfaite. A côté de cela, j'estimais que la sélection de joueurs était bien balancée. Il fallait juste y ajouter un centre-avant ". Tim Smolders, ex-Club Bruges, sera ce chaînon manquant. " Un numéro 10 doté d'une bonne technique qui doit tourner autour d'un avant de pointe. Je suis heureux que nous ayons pu l'engager. Il y a beaucoup de qualité et quasi toutes les positions sont dédoublées ". Van Dijk opte pour un système tout à fait différent de son prédécesseur. Il choisit une variante tchèque, avec quatre défenseurs en ligne et un devant eux, trois médians et deux avants. " La saison dernière le club déployait un 4-3-3, mais en réalité les joueurs étaient le plus souvent dans leur camp. L'équipe ne mettait jamais de pression et bottait chaque balle vers l'avant. Je ne veux plus voir ces longs ballons à l'aveuglette. La construction doit aller vers l'avant et commencer en défense. Nous devons essayer de profiter de situations de surnombre et apporter du spectacle ". MARCO VAN BASTEN a ajouté un accompagnateur spécialisé dans le mental des joueurs, Erik Reep, au staff de l'équipe nationale. " Nous avons besoin d'un tel profil. Tout le monde doit chaque semaine prester correctement sous la pression. Avec quelqu'un comme lui, c'est plus facile ". Dans l'optique du match amical contre la Suède, pas moins de six nouveaux venus font leur apparition chez les Oranje. John Collins (Fulham), Jan Kromkamp (AZ), Dave van den Bergh (FC Utrecht), Robert van Persie (Arsenal), Maarten Stekelenburg (Ajax) et Romeo Castelen (Feyenoord). L'AZ a acquis l'international marocain Adil Ramzi (27 ans) au PSV. Il a signé pour quatre ans. BUTEURS : 1. Kuijt (Feyenoord), Hesselink (PSV) 3 buts ; 2. Smolders (RBC), Castelen (Feyenoord), Hofs (Vitesse) 2. (F. Vanheule)