Tout le monde a évoqué les débuts en Bleus de Samir Nasri. Pourtant, le Marseillais n'était pas le seul débutant dans la sélection de Raymond Domenech pour les affrontements face à l'Ukraine et la Géorgie. Le Rennais Jimmy Briand et l'Auxerrois Bakary Sagna faisaient leur entrée dans le noyau. Sagna reste sur une saison exemplaire. A 24 ans, il a été titularisé à 38 reprises dans ce championnat et montre une fois de plus le flair auxerrois en matière de formation. Sagna a même été élu meilleur latéral droit de Ligue 1.
...

Tout le monde a évoqué les débuts en Bleus de Samir Nasri. Pourtant, le Marseillais n'était pas le seul débutant dans la sélection de Raymond Domenech pour les affrontements face à l'Ukraine et la Géorgie. Le Rennais Jimmy Briand et l'Auxerrois Bakary Sagna faisaient leur entrée dans le noyau. Sagna reste sur une saison exemplaire. A 24 ans, il a été titularisé à 38 reprises dans ce championnat et montre une fois de plus le flair auxerrois en matière de formation. Sagna a même été élu meilleur latéral droit de Ligue 1. Son passage surprise chez les Bleus (à ce poste Willy Sagnol et François Clerc sont prioritaires mais le premier est blessé) a suscité d'énormes convoitises. Arsenal, l'OM et le PSG sont sur sa piste. Surtout les Parisiens, Paul Le Guen le voyant bien remplacer Bernard Mendy. " Je suis prêt à faire le grand saut à l'étranger ou dans un grand club français ", a récemment affirmé Sagna. De quoi confirmer la thèse selon laquelle il ne sera plus en Bourgogne à la reprise. Sagna est né à Sens, en banlieue parisienne et doit à René Girard, le sélectionneur des Espoirs, sa présence chez les Bleus. " Si on n'avait pas appelé son père tous les jours pour lui dire que son fils finirait un jour en équipe de France, peut-être aurait-il atterri en sélection du Sénégal où ses grands parents habitent encore ", expliquait récemment Girard. Quant au joueur, il déclarait sur son pays d'origine : " J'ai reçu la convocation sénégalaise en même temps que celle des Espoirs français. J'ai hésité car mes racines sont sénégalaises et elles comptent pour moi mais j'ai préféré la France. Désormais, ils doivent être amers là-bas ". Réputé pour sa vitesse et sa lecture du jeu, Sagna se consacre avant tout à sa tâche défensive (pourtant, c'est un ancien attaquant). Ce n'est pas le type de joueur qui parcourt tout le flanc. Ses montées sont rares mais souvent décisives. Il colore également les pelouses françaises grâce à ses cheveux tressés avec des fils blancs. Son look ne passe pas inaperçu. KANGA AKALE avait reçu son bon de sortie à Auxerre. Il rejoint son mentor Guy Roux à Lens où il a paraphé un contrat de quatre ans. MARCOS ANTONIO, un défenseur brésilien qui évoluait à Leiria (D1 portugaise) sera la première recrue de Caen, nouvellement promu. MARKO BOSA, le capitaine du Mans, que l'on croyait sur le départ, a finalement prolongé son contrat d'un an. Il est lié au Mans jusqu'en 2010. EFSTHATIOS TAVLARIDIS, le défenseur grec de Lille, a signé pour trois ans à Saint-Etienne. Il rejoint chez les Verts, Matt Moussilou, Geoffrey Dernis et Christophe Landrin, tous anciens Lillois. LYON a débuté les grandes man£uvres en dépensant 22 millions d'euros pour s'attirer les deux stars de Lille. Le médian Mathieu Bodmer a coûté six millions et Abdelkader Keita 16 millions, ce qui en fait le deuxième transfert plus cher de Lyon après Sonny Anderson, qui vient de fêter son jubilé à Gerland. Par ailleurs, Grégory Coupet a prolongé son contrat jusqu'en 2010. Il aimerait jouer jusqu'à 40 ans. LE MANS s'est trouvé aussi un nouvel entraîneur pour remplacer Frédéric Hantz. C'est Rudy Garcia qui officiait à Dijon (Ligue 2) le nouvel élu. MARSEILLE a placé Habib Bamogo, Renato Civelli, Bostjan César et Wilson Oruma sur la liste des transferts. MICHAEL CIANI (ex-Charleroi) a signé un contrat de quatre ans avec Lorient, où il était prêté par Auxerre. LE PSG connaît le prix de sa saison catastrophique. Il a un déficit de 15 à 20 millions cette saison. SOCHAUX a pris contact avec Vikash Dhorasoo, sans club depuis son licenciement du PSG. Le club doubiste cherche un remplaçant en cas de départ de Karim Ziani à Marseille. STRASBOURG a imité le reste des clubs de Ligue 1 en entrant dans la valse des entraîneurs. Alors que le président Philippe Ginestet avait assuré Jean-Pierre Papin à son poste, il s'est finalement séparé de lui. C'est l'ancien entraîneur de Troyes, Jean-Marc Furlan qui le remplace et qui devient manager général. STéPHANE VANDE VELDE