Alors que le week-end dernier, Willem II se préparait à ses premiers devoirs en Intertoto, le staff technique s'est fait remarquer, mais pas de la meilleure manière. Les deux protagonistes en sont Barry Hulshoff, le directeur technique et Mark Wotte, l'entraîneur.
...

Alors que le week-end dernier, Willem II se préparait à ses premiers devoirs en Intertoto, le staff technique s'est fait remarquer, mais pas de la meilleure manière. Les deux protagonistes en sont Barry Hulshoff, le directeur technique et Mark Wotte, l'entraîneur. C'est Hulshoff qui a mis le feu aux poudres dans une interview à Voetbal International, estimant que le club n'avait pas été assez offensif et dominateur la saison dernière. " Normalement, les meilleurs éléments jouent devant, il faut leur faciliter la vie, pas celle des défenseurs ". Lorsqu'on lui apprit que Mark Wotte voulait se démarquer de cette culture offensive du club de Willem II, l'ex-Ajacide eut ces mots : " Wotte aurait dû avoir cette discussion avant de signer son contrat ". On demanda également au directeur technique s'il était satisfait du travail de son entraîneur. " Notre volonté était de terminer entre la 4e et la 8e place et nous n'avons pas atteint l'objectif. Dès lors, il est logique de procéder à des évaluations. Mais un départ de Wotte n'est pas à l'ordre du jour. Il est encore sous contrat pour un an, après nous verrons ". A d'autres personnes, Hulshoff aurait cependant affirmé que Wotte en était à sa dernière saison à Tilburg. Wotte n'était pas particulièrement ravi de lire ces propos. " Les évaluations internes doivent rester au sein du club. Pas dans la presse, surtout lorsque l'on se voit tous les jours. De plus, j'estime qu'un directeur technique doit soutenir son entraîneur ". Wotte ne voulait pas envenimer les discussions à l'extérieur du club. " Je soutiens le plan d'action de la société, mais je demande de pouvoir apporter des adaptations tactiques si nécessaire. Je plaide pour plus de réalisme. La saison passée, nous avons disputé 33 rencontres sur 34 avec des joueurs de flanc, donc ne me dites pas que le style était méconnaissable ". Le coach principal de Willem II n'est pas le seul à avoir eu des anicroches avec Barry Hulshoff. Le joueur Joris Mathijsen, en pourparlers avec le club pour renégocier son contrat, a eu la mauvaise surprise de voir son salaire divulgué dans la presse. " Tout le monde sait ce que je gagne alors que cela ne regarde personne ". La sélection compte par ailleurs un nouveau joueur, le gardien réserviste Peter Zoïs. Et selon Hulshoff, Wotte ne doit pas compter sur davantage de sang neuf. Seul Chris Janssens sera remplacé, lui qui se cherche un autre club tout comme Cedric van der Gun, Christophe Martin, Regillo Simons et Guy Veldeman. Une chose paraît donc certaine : Willem II vivra une saison difficile... (F. Vanheule) JACK DE GIER (34 ans) a dû mettre un terme à sa carrière. L'attaquant du FC Twente s'est déchiré le tendon d'Achille lors d'un match amical. Etant donné que sa rééducation prendra au moins quatre mois et que son contrat arrive à terme, il ne reste d'autre choix à l'ex-Lierrois que celui d'arrêter. LE FC ZWOLLE s'est renforcé en engageant l'avant macédonien Gorgi Hristov (27 ans), qui était libre de transfert au NEC. Il devra faire oublier Richard Roelofsen parti à Heracles. LE FC UTRECHT a acquis pour quatre ans l'attaquant Hans van de Haar (28 ans), qui évoluait à De Graafschap. CHRIS DE WITTE (25 ans) quitte le FC Twente pour le FC Groningen, où arrivent aussi le défenseur Ray Fränkel (20 ans, Flora Tallinn) et le médian Arvid Smit (22 ans, loué au PSV). ADO DEN HAAG loue à Feyenoord le médian brésilien Leonardo Dos Santos.