Depuis 1973, année où elle fut championne avec Roberto Falcao et Bruno Conti en vedette, l'AS Roma a toujours privilégié le talent brésilien. Cela fait plus de dix ans que le vieil Aldair porte le maillot romain et est le porte-drapeau d'une colonie brésilienne surtout représentée en nombre en défense et dans l'entrejeu.
...

Depuis 1973, année où elle fut championne avec Roberto Falcao et Bruno Conti en vedette, l'AS Roma a toujours privilégié le talent brésilien. Cela fait plus de dix ans que le vieil Aldair porte le maillot romain et est le porte-drapeau d'une colonie brésilienne surtout représentée en nombre en défense et dans l'entrejeu. Afin de profiter au maximum de ses nombreux attaquants de talent, Capello évolue de préférence en 3-4-1-2, comme l'an dernier. L'équipe de base devrait d'ailleurs rester sensiblement la même que celle qui remporta le dernier championnat avec, juste derrière les attaquants, Francesco Totti, un pur produit du club qui a véritablement éclaté à ce poste, au point d'éclipser le Japonais Nakata, pourtant très populaire et qui, un an après être arrivé de Pérouse, s'en est allé chercher fortune à Parme, où il espère jouer plus souvent. C'est un autre Italien, Cassano, qui devrait servir d'alternative à Totti. La Roma a offert plus d'un milliard de francs (24,7 millions d'euros) à Bari pour obtenir son transfert, au nez et à la barbe d'autres grands clubs italiens. En pointe, Capello accorde la préférence au duo Batistuta- Delvecchio, le buteur argentin et le rapide international italien. Montella, qui marque facilement et fait également partie du noyau de la Squadra Azzurra, se retrouve donc sur le banc plus souvent qu'à son tour. Au centre, tous les ballons devraient passer par le Brésilien Emerson. Transféré de Leverkusen dès la saison dernière, il n'a pratiquement pas joué jusqu'ici suite à une grave blessure. Il fait désormais sa véritable apparition aux côtés de son compatriote Cafu, du jeune international Tommasi, révélation de l'année, et du Français Candela. La ligne arrière est également étrangère avec le trio formé par Zebina, Samuel et Zago. On remarquera que le gardien Antonioli, pourtant très discuté, a été confirmé dans ses fonctions. A moins que le jeune Pelizolli, transféré de l'Atalanta, ne finisse par s'imposer.