Ludo Coeck (ex-Berchem, Anderlecht, Inter, Ascoli) se tue sur l'autoroute d'Anvers, à Rumst, en 1985. Avec ses 46 caps en équipe nationale, ses redoutables tirs du gauche à distance, ses titres de champion de Belgique (1974, 81), ses Coupes de Belgique (1973, 75, 76), ses Coupes des Coupes (1976, 78), entre autres, il s'est forgé un palmarès exceptionnel. Cet homme toujours élégant se distinguait aussi par son intelligence et un humour anversois décapant.
...

Ludo Coeck (ex-Berchem, Anderlecht, Inter, Ascoli) se tue sur l'autoroute d'Anvers, à Rumst, en 1985. Avec ses 46 caps en équipe nationale, ses redoutables tirs du gauche à distance, ses titres de champion de Belgique (1974, 81), ses Coupes de Belgique (1973, 75, 76), ses Coupes des Coupes (1976, 78), entre autres, il s'est forgé un palmarès exceptionnel. Cet homme toujours élégant se distinguait aussi par son intelligence et un humour anversois décapant. François Sterchele est victime d'une sortie de la route à Varsene, entre Knokke et Anvers et meurt sur le coup en mai 2008, à 27 ans. Sympa et très populaire, le buteur liégeois (ex-La Calamine, OHL, Charleroi, Club Bruges, meilleur attaquant de D1 en 2006-07 avec 21 buts, 4 caps en équipe nationale) a laissé un souvenir exceptionnel partout où il est passé. Sa maman honore sa mémoire via l'ASBL Rêves d'enfants. Emile Mpenza dérape le 10 septembre 2000 au volant de sa Ferrari à Crisnée. Plus tard, le 8 septembre 2001, il perd le contrôle de sa Porsche réduite à un tas de ferraille. Il en sort chaque fois indemne. Silvano Goretti (ex-Marcinelle, Olympic, Sporting Charleroi, RWDM, FC Malines) trouve la mort sur la route en 1989. Plus tard, les Dogues pleureront Walter Primi. Jean-Claude Bouvy (ex-Saint-Léger, Virton, Anderlecht, Gand) est victime d'un accident mortel en 1986. Elos Ekakia : sa femme, Nadine, perd le contrôle de sa voiture le 19 mai 2000. L'attaquant anderlechtois est plongé trois jours dans le coma et ne retrouvera plus jamais le haut niveau. Edhem Sljivo (ex-Liège : 1978-81, 1983-87) sort de la route à Loncin en 1987. Il perd l'usage de ses jambes. Il s'est recyclé dans l'horeca et a donné son nom au Challenge Sljivo, célèbre tournoi de foot en salle cher à Benoît Thans. Milo Baresa (ex-Seraing, Liège) reste tétraplégique suite à un accident de la route en 1971. Pascal De Wilde (ex-Malines) est condamné à deux ans de prison en 1990 après avoir provoqué un accident (deux morts). II roulait en état d'ébriété. Zvonko Milojevic est percuté par un camion le 15 novembre 2007 à Aix-la-Chapelle. Après 14 jours de coma, l'ex-gardien d'Anderlecht et de Lokeren entame sa revalidation. Il ne marche toujours pas. Christophe Lepoint (ex-Anderlecht, Tubize, Mouscron, Gand) est victime d'un accident de la route le 31 janvier 2011 après une sortie jusqu'aux petites heures à Anvers. La voiture était pilotée par son équipier, SébastienBruzzese. Touché aux jambes, il fait une croix sur la suite de la saison. Son club lui inflige une amende pour manque de professionnalisme. Peter Kerremans (ex-Boom, Seraing, Beerschot, Charleroi) sort de la route à Spy. Les Zèbres sont européens au terme de cette saison 1993-94. Mais lui, sévèrement touché au genou ne s'en remettra pas : c'est la fin de sa carrière. Patrick Gusbin (Liège) : ses espoirs s'envolent après un terrible accident de la circulation en 1990.