Ce qu'on redoutait depuis quelques semaines est devenu réalité dimanche soir. En juillet, on avait trouvé un accord de principe pour faire jouer les équipes espoirs des clubs professionnels dans les plus hautes divisions amateurs. En échange, les amateurs demandaient un léger assouplissement des conditions d'octroi de la licence. Actuellement, les clubs amateurs doivent mettre leurs installations en ordre en février s'ils veulent obtenir la licence. Ils ont demandé à disposer de l'année de leur promotion, afin de ne pas être contraints à cet effort avant d'être assurés de leur montée.
...