" Ce double test match pour la descente de Série A se présente de façon très compliquée pour Parme qui a û tout de même et c'est très paradoxal û été éliminé en demi-finales seulement de la Coupe de l'UEFA par le CSKA Moscou, vainqueur de l'épreuve. C'était 0-0 à Parme et 3-0 à Moscou. Bref, pour ce premier test match, Parme devra se passer du défenseur Matteo Contini, du médian Domenico Morfeo et de l'attaquant buteur Alberto Gilardino (23 buts cette saison !), suspendus. En plus, les médian...

" Ce double test match pour la descente de Série A se présente de façon très compliquée pour Parme qui a û tout de même et c'est très paradoxal û été éliminé en demi-finales seulement de la Coupe de l'UEFA par le CSKA Moscou, vainqueur de l'épreuve. C'était 0-0 à Parme et 3-0 à Moscou. Bref, pour ce premier test match, Parme devra se passer du défenseur Matteo Contini, du médian Domenico Morfeo et de l'attaquant buteur Alberto Gilardino (23 buts cette saison !), suspendus. En plus, les médians internationaux australiens Vincenzo Grella et Mark Bresciano sont au pays pour jouer avec les Kangourous ! L'équipe parmesane est fort diminuée et bien qu'elle ait joué parfois en Coupe de l'UEFA avec pas mal de réservistes û notamment contre le Standard û elle risque de souffrir énormément. Cette décadence parmesane prouve en tout cas à quel point le niveau italien est élevé : ce n'est pas tous les jours qu'on voit un semi-finaliste européen engagé pour la descente ! Cela étant, le club n'a pas toujours été menacé à ce point cette saison mais on doit bien constater que la faillite du sponsor Parmalat a fini par exiger son dû. Et puis, le directeur technique Arrigo Sacchi est parti en pleine saison au Real Madrid, laissant l'entraîneur Pietro Gedeone Carmignani un peu seul. Or, Parme a quasi toujours été européen depuis les débuts de George Grün là-bas dans les années 90 ! Mais à part la lutte sportive pour rester en Série A, il y a aussi le travail de remise à flot financier mené par Luca Baraldi qui a tout de même un gros atout : la vente de Gilardino pour lequel on parle de sommes fabuleuses. J'ai même entendu 50 millions d'euros... c'est du moins ce que la direction parmesane demande ! Bologne semble pouvoir aborder le premier test match de façon plus sereine. Son coach, Carlo Mazzone, n'a jamais fait que ça dans sa carrière : sauver des clubs en difficulté, que ce soit Ascoli, Catanzaro, Lecce, Cagliari, Pérouse et Brescia. Pourtant, son équipe semblait pouvoir vivre une saison très tranquille. Jusqu'à la dernière ligne droite, quand elle n'a pris que 4 points en onze matches ! Tout comme pour Parme, je suis surpris de voir Bologne qui, depuis son retour en D1 en 1996-1997, a facilement assuré son maintien, se retrouver en si mauvaise posture Mais bon, Bologne a de l'expérience et du talent avec le gardien Gianluca Pagliuca (38 ans), l'attaquant Tomas Locatelli (29 ans) et le médian Carlo Nervo (34 ans). Il a les faveurs du pronostic ". Avec Philippe Hereng Journaliste à Be tv