Samedi, le FC Séville s'est adjugé la première manche de la Supercoupe en battant le FC Barcelone 3-1 au stade Sanchez Pizjuan. ZlatanIbrahimovic avait pourtant ouvert la marque pour les Catalans, mais LuisFabiano et FrédéricKanouté (deux fois) ont offert la victoire aux Andalous.
...

Samedi, le FC Séville s'est adjugé la première manche de la Supercoupe en battant le FC Barcelone 3-1 au stade Sanchez Pizjuan. ZlatanIbrahimovic avait pourtant ouvert la marque pour les Catalans, mais LuisFabiano et FrédéricKanouté (deux fois) ont offert la victoire aux Andalous. Le FC Barcelone n'avait sélectionné aucun de ses huit champions du monde espagnols, tandis que LionelMessi était laissé sur le banc. Du côté sévillan, IvicaDragutinovic n'était forcément pas sur le terrain non plus. L'ancien Standardman passe actuellement ses journées en salle de rééducation, après son opération au tendon d'Achille, le 26 avril. " Cela fera bientôt quatre mois. Quand serais-je apte à rejouer ? J'aimerais pouvoir dire dans un mois, mais je crains que ce ne soit trop tôt. Je préfère me fixer un délai de deux mois. " Le premier objectif du FC Séville, cette saison, sera de se qualifier pour la Ligue des Champions, au terme d'un tour préliminaire qui l'opposera aux Portugais de Braga. " Mais la Supercoupe constitue aussi un vrai objectif ", précise-t-il. " C'est un trophée qui compte en Espagne et chaque équipe aime l'accrocher à son palmarès. On devra défendre nos deux buts d'avance au Camp Nou samedi prochain, mais cette perspective ne nous effraie pas. Le Barça a beau être l'une des meilleures équipes du monde, c'est une équipe qui nous réussit plutôt bien. La saison dernière, on avait d'ailleurs éliminé les Blaugranas de la Coupe du Roi. Et la Supercoupe nous motive. Dans le passé, on l'a déjà remportée aux dépens du Real Madrid, alors pourquoi pas aux dépens du FC Barcelone cette fois-ci ? Nous aussi, on a des arguments à faire valoir. A commencer par Luis Fabiano. " On annonce le départ quasi probable de l'attaquant brésilien, mais Drago n'en croit rien. " Luis est un ami et il m'a toujours confié qu'il souhaitait rester à Séville. " Drago est aussi très étonné lorsqu'on fait part des rumeurs parues dans la presse, faisant état de l'arrivée prochaine de BryanRuiz, qui aurait joué son dernier match avec le FC Twente, samedi passé, sous la direction de MichelPreud'homme. " Je n'ai rien entendu à ce sujet, mais je ne suis pas dans le secret des négociations au niveau des transferts. " L'ESPAGNE, menée 1-0 dès la 12e minute, a finalement arraché le partage 1-1 en match amical au stade Aztèque de Mexico, sur un but inscrit par DavidSilva à la 91e. C'est le tout premier match nul de l'ère VicenteDelBosque. BRUNOSORIANO (26 ans), le milieu de terrain de Villarreal, est devenu le 16e nouveau joueur introduit en Selección. ANDRESINIESTA (27 ans), le seul champion du monde du FC Barcelone qui n'avait pas accompagné l'équipe nationale au Mexique, est rentré de vacances et s'est entraîné toute la semaine en solitaire à la cité sportive. RICARDOCARVALHO (32 ans), le défenseur portugais de Chelsea, a rejoint JoséMourinho et signé pour deux ans au Real Madrid, qui a déboursé huit millions pour acquérir ses services. Il a déjà débuté vendredi à Munich, où le Real s'est adjugé le trophée Franz Beckenbauer aux tirs au but, après avoir partagé 0-0 contre le Bayern. Le coach portugais souhaite encore un attaquant pour concurrencer GonzaloHiguaín et KarimBenzema. Entre-temps, le milieu Mahamadou Diarra (lésion à la cuisse droite) est venu allonger la liste des blessés après Pepe, Garay et Kaká. HERCULES, néo-promu en D1, est soupçonné d'avoir acheté un match la saison dernière, mais la justice espagnole refuse de transmettre à la fédération les écoutes téléphoniques dont elle dispose. MICHAEL LAUDRUP, l'entraîneur danois de Majorque, estime que l'UEFA a exclu son club de l'Europa League pour faire un exemple et a ajouté qu'il était plus facile de sanctionner les petits clubs que les grands. JAVIERCLEMENTE (60 ans) ancien sélectionneur national et actif en fin de saison dernière à Valladolid qu'il n'a pu sauver de la relégation, a signé un contrat de deux ans en faveur du Cameroun, où il succède au Français PaulLeGuen. DANIEL DEVOS