Dans sa lutte contre la rétrogradation, le Lierse se démène : des 26 joueurs repris dans le Spécial Compétition 1, il n'en reste que 15. La principale lacune, le poste d'arrière gauche, n'a pas été comblé. Compte tenu des six transferts de janvier, le Lierse a enrôlé 20 joueurs issus de 12 nations - dont cinq Belges. Il abrite 19 nationalités différentes et recense 16 (ex) internationaux.
...

Dans sa lutte contre la rétrogradation, le Lierse se démène : des 26 joueurs repris dans le Spécial Compétition 1, il n'en reste que 15. La principale lacune, le poste d'arrière gauche, n'a pas été comblé. Compte tenu des six transferts de janvier, le Lierse a enrôlé 20 joueurs issus de 12 nations - dont cinq Belges. Il abrite 19 nationalités différentes et recense 16 (ex) internationaux. Après des débuts hésitants, le gardien Eji Kawashima apporte autant sportivement que commercialement. Afin de parer le départ de Vladan Kujovic, en fin de contrat, Trond Sollied a insisté pour enrôler Arni Gautur Arason, un international islandais (70 caps) avec lequel il a travaillé à Rosenborg et qui ne se soucie pas de faire banquette. A l'arrière gauche, le poste qui a été le talon d'Achille de l'équipe, le Lierse alignera désormais Kenny Thompson. Roel van Hemert est plutôt un stopper et le seul arrière gauche, Gonzague Vandooren, constitue, grâce à son gabarit, un bon remplaçant au défenseur central Frédéric Frans, out pour le reste de la saison. Si Vandooren glisse sur le flanc, Kris De Wree ou Victor Bernardez, loué par Anderlecht, peuvent évoluer aux côtés du nouvel organisateur de la défense, Marcus Andreasson. A droite, Siboniso Gaxa, l'arrière droit de l'Afrique du Sud, en baisse de forme ces derniers temps, subit la concurrence de son compatriote Lance Davids et de De Wree. Milos Maric doit être le box-to-box que Benjamin Nicaise ne pouvait être, n'étant jamais physiquement au point. Maric est un pion incontournable du trio médian de Sollied qui a le choix, pour le second médian défensif, entre Gunter Thiebaut, l'ancien avant, costaud, Lance Davids ou le nouveau Ghanéen, Ibrahim Ayew, le fils aîné d' Abedi Pelé, engagé en prévision de la saison prochaine. A gauche, l'international angolais Gilberto, peu convaincant, a reçu une nouvelle chance. De l'autre côté, Daylon Claasen, surnommé le nouveau Pienaar en Afrique du Sud, est une des éclaircies de la saison. Fin technicien, il est en concurrence avec un nouveau, le Norvégien Alexander Mathisen, formé à Parme. Après un premier semestre difficile et faute de qualités défensives suffisantes, Joeri Dequevy semble plutôt voué à la ligne d'attaque. Avec un centre-avant posté dans le rectangle ( Peter Kovacs), Sollied doit veiller à l'approvisionnement par les flancs. Tomasz Radzinski n'éprouve aucun mal à jouer sur la ligne mais c'est moins évident pour Wesley Sonck. Dangereux dans le rectangle, celui-ci peut évoluer en pointe. Les alternatives pour les flancs sont, à gauche Jurgen Cavens et Dequevy, qui joue des deux pieds, à droite Claasen, Mathisen, Dequevy ou Dodo Elgabas, qui n'a cependant pas encore été convaincant cette saison. Fait marquant, le duo d'attaque Radzinski-Cavens, si performant ces dernières années, n'a pas encore été titularisé une seule fois cette saison. Au début du championnat, le Lierse avait déjà le noyau le plus âgé de D1, avec une moyenne de 26,9 ans. Sollied doit mettre cette expérience à profit pour former une équipe qui coince moins en défense et qui initie plus de danger en attaque. Avant son arrivée, le Lierse marquait moins d'un but par match, en moyenne, alors qu'il en encaissait plus de deux. Tactiquement, le Lierse est passé, cette saison, du 4-5-1 d' Aimé Anthuenis au 4-4-2 d' Eric Van Meir puis au 4-3-3 de Sollied. Marcus Andreasson (Molde FK NOR), Milos Maric (VfL Bochum GER), Alexander Mathisen (Aalesunds FK NOR), Arni Gautur Arason (Odd Grenland NOR), Abdul Ibrahim Ayew (Zamalek EGY), Víctor Bernárdez (Anderlecht), Kenny Thompson (Gand). Timothy Dreesen, Garry De Graef et Kevin Janssens (Turnhout), Benjamin Nicaise (Panthrakikos GRE), Nderim Nedzipi (contrat rompu), Henri Munyaneza (contrat rompu), Julien Tournut (Waasland-Beveren) , Vladan Kujovic (contrat rompu), Kurt Van Dooren (KSK Heist). PAR GEERT FOUTRÉDes 26 joueurs repris dans le Spécial Compétition 1, il n'en reste que 15.