1. Quel joueur de notre D1 a été sélectionné pour les USA contre le Guatemala et le Mexique ?

Réponse : Oguchi Onyewu.
...

Réponse : Oguchi Onyewu. Olivier Guilmot : Ce doit être Oguchi, mon ancien coéquipier. Un cadeau de bienvenue ? 1 Jonathan Blondel : Je vais dire Onyewu. Je ne vois pas d'autre Américain. 1 Réponse : Gabriel Batistuta. Olivier Guilmot : Je pense l'avoir entendu... Je ne sais plus de qui il s'agit. 0 Jonathan Blondel : C'est Batistuta, je crois. Un sacré buteur celui-là ! 1 Réponse : Thomas Buffel. Olivier Guilmot : Sans doute en Angleterre ou en Ecosse. C'est pas Valgaeren... Buffel, avec les Rangers. 1 Jonathan Blondel : C'est Thomas Buffel. Je viens de jouer contre lui avec les Espoirs ! Mais on n'en a pas parlé. 1 Réponse : Lorenzo Staelens. Olivier Guilmot : Ça c'est Lorenzo Staelens. Je l'ai lu. 1 Jonathan Blondel : Lorenzo Staelens. Je savais qu'il entraînait là-bas. 1 Réponse : Pays de Galles. Olivier Guilmot : Je ne suis pas un fana mais je regarde parfois avec mes équipiers français. C'est pas l'Irlande ? 0 Jonathan Blondel : J'aime bien le rugby. C'est soit l'Irlande, soit Galles. Une chance sur deux : l'Irlande ? 0 Réponse : Maria Sharapova. Olivier Guilmot : Oui. Pas Serena. Allez, au vogelpik : Sharapova ? 1 Jonathan Blondel : Je ne suis pas le tennis féminin. Parfois les hommes. Je ne sais pas. 0 Réponse : 20 ans (29 mai 85). Olivier Guilmot : J'hésite entre deux dates. Ça fait 11 ans. Ou alors c'était en 86 ? 0 Jonathan Blondel : Je dirais 20 ans. 1 Réponse : Suisse, Eire, Israël, Chypre, Féroé. Olivier Guilmot : Ah, si mes équipiers étaient à mes côtés ! Franchement, je ne vois pas. 0 Jonathan Blondel : Il y a la Suisse. Puis je pense à Chypre, Israël et... Ah, c'est bon ? ! 1 Réponse : Piot (650 min). Olivier Guilmot : Je pense à Preud'homme ou plutôt Christian Piot, non ? Il a combien, Blondel ? 1 Jonathan Blondel : C'est Christian Piot. J'ai lu les stats dans la presse. 7/7 en foot ! Et Guilmot ? 1 blondel gagne ! Olivier Guilmot : Total : 5 Jonathan Blondel : Total : 7 par Claude Henrot