Maître Jean-Pierre Deprez, l'avocat du Sporting de Charleroi, avait entamé sa saison judiciaire en plaidant face à l'ONSS qui réclamait la mise en faillite du club. Il l'a terminée, le 30 juin, en défendant à nouveau les Zèbres, cette fois dans le dossier de corruption présumée qui a pourri l'entre saison.
...

Maître Jean-Pierre Deprez, l'avocat du Sporting de Charleroi, avait entamé sa saison judiciaire en plaidant face à l'ONSS qui réclamait la mise en faillite du club. Il l'a terminée, le 30 juin, en défendant à nouveau les Zèbres, cette fois dans le dossier de corruption présumée qui a pourri l'entre saison. Du côté de l'Antwerp, on continue d'affirmer que Charleroi a payé les joueurs de St-Trond pour qu'ils aillent s'imposer au Bosuil tout en fin de saison. Aujourd'hui, on affirme également que le Sporting a acheté ses victoires à St-Trond et contre Westerlo. L'affaire a été relancée via un pharmacien limbourgeois, GerritJacobs. Il a fait savoir à la direction de l'Antwerp que son copain de buvette, au tennis, lui avait fait des confidences. Ce copain, Chrétien Dierckx, dit qu'il est courant des pratiques interdites de Charleroi et que ça dure depuis des années. Il connaît même la personne qui a tout arrangé dans les cas des matches à St-Trond et contre Westerlo mais ne veut pas dévoiler son nom ! Il concède seulement que c'est un individu bien connu à Charleroi. Jacobs a fait savoir que les Carolos auraient versé 10.600 euros à St-Trond pour qu'on les laisse gagner là-bas, et 27.500 à Westerlo (12.500 au club, 12.500 aux joueurs et le solde à Jan Ceulemans). Pourquoi St-Trond a-t-il été moins gâté que Westerlo ? " Parce que Charleroi et St-Trond entretiennent de très bonnes relations ", dixit Jacobs ! Pour le procureur fédéral, René Verstringhe, c'est une coquille vide. Il n'empêche que ce dossier ne restera pas sans suite. Ce lundi, Charleroi a déposé une plainte entre les mains du procureur du Roi carolo. Le Sporting réclame 2,5 millions à payer par trois personnes : Paul Bistiaux (secrétaire de l'Antwerp et par ailleurs... avocat au barreau d'Anvers), Jacobs (administrateur de Heusden-Zolder depuis une quinzaine de jours) et Dierckx (qui dit détester le football " parce que tous les matches sont arrangés ". Maître Deprez : " Nous réclamons réparation pour atteinte à l'image du club et parce que cette affaire a déjà des répercussions sur les finances du Sporting. Nous avons perdu plusieurs sponsors qui nous disent qu'ils reviendront éventuellement quand ce dossier aura été refermé. Et les supporters envoient de nombreux mails de protestation : ils en ont marre que leur club se laisse ainsi traîner dans la boue ". (P. Danvoye) P.Danvoye