Je connais bien Arnaud Dos Santos, le nouveau coach de Mouscron Péruwelz. A 67 ans, il a un gros vécu comme joueur ou coach. Côté taille, Arnaud me ressemble : nous ne sommes pas des géants. En 1984, j'ai pris sa succession en tant que T1 de Lille où il a livré du bon travail aux côtés du directeur technique de l'époque, Charly Samoy. D'origine portugaise, cet ancien milieu de terrain a disputé 428 matches en L1 (Rouen, Monaco, Bordeaux, Troyes, Lille) et je l'ai retrouvé en inté...

Je connais bien Arnaud Dos Santos, le nouveau coach de Mouscron Péruwelz. A 67 ans, il a un gros vécu comme joueur ou coach. Côté taille, Arnaud me ressemble : nous ne sommes pas des géants. En 1984, j'ai pris sa succession en tant que T1 de Lille où il a livré du bon travail aux côtés du directeur technique de l'époque, Charly Samoy. D'origine portugaise, cet ancien milieu de terrain a disputé 428 matches en L1 (Rouen, Monaco, Bordeaux, Troyes, Lille) et je l'ai retrouvé en intégrant la cellule scouting du LOSC la saison passée. Nous avons partagé nos idées en toute amitié. Cela a donné des échanges intéressants quand je revenais d'Allemagne ou des Pays-Bas ; lui d'un autre pays ou d'un match de L1. Le football évolue partout et Lille suit toutes les nouveautés. Ce n'est pas pour rien que ce club est là pointe du progrès et s'est doté d'un outil de travail exceptionnel, que ce soit le centre d'entraînement ou, bientôt, le nouveau stade. Il y a quelques semaines, j'ai appris que Dos Santos avait pris la succession de Philippe Saint-Jean au Canonnier. Je ne me prononce pas sur les raisons du départ de Saint-Jean qui a rendu de fiers services au club, cela ne me concerne pas. Mais je sais qu'un coach aux idées offensives comme Dos Santos est l'homme de la situation par son bagage, son habitude de bosser avec les jeunes. Ce défi lui plaît et, lui qui est de Rouen je crois, s'est installé de Lille où sa femme le rejoindra tous les 15 jours. Dos Santos sait qu'il y a eu des grincements à Mouscron après le départ de Saint-Jean. Le temps arrange les choses et chacun constatera vite que cette collaboration est intéressante pour les deux clubs. Avec 51 % des parts, Lille est l'actionnaire de référence mais respecte les spécificités de Mouscron et de la D2 belge. Dos Santos va découvrir un autre monde, celui de notre D2. Son ambition est de retrouver la D1 dans ou deux ou trois ans. En attendant, il espère obtenir un billet pour le tour final et accumuler de l'expérience. Mouscron Péruwelz s'entraîne dans des conditions idéales au Domaine de Luchin, pas loin de Mouscron. Ce club se professionnalisera de plus en plus. L'apport des bons jeunes d'un club comme Lille ne peut qu'être important. Et c'est le cas pour eux aussi car le niveau de notre D2 est plus élevé que celui de la CFA en France. C'est une magnifique collaboration régionale. Dos Santos peut compter sur moi pour le tuyauter, s'il le faut, à propos de la D2. A mon avis, connaissant la qualité de son travail, je suis certain qu'il apportera beaucoup à Mouscron Péruwelz. PROPOS RECUEILLIS PAR PIERRE BILIC