L'équipe de Matthias Sammer a accusé, cette saison, 17 unités de retard sur le Bayern, champion. Alors que le Grand de Bavière veut renforcer son noyau pourtant déjà très riche, en acquérant notamment Bernd Schneider et/ou Roy Makaay, le Borussia Dortmund n'a guère été actif durant la campagne des transferts.
...

L'équipe de Matthias Sammer a accusé, cette saison, 17 unités de retard sur le Bayern, champion. Alors que le Grand de Bavière veut renforcer son noyau pourtant déjà très riche, en acquérant notamment Bernd Schneider et/ou Roy Makaay, le Borussia Dortmund n'a guère été actif durant la campagne des transferts. C'est une stratégie mûrement réfléchie, selon Michael Zorc, le manager, qui a déclaré au Kicker : " Nous n'avons terminé que troisièmes mais c'est notre faute. Le Bayern doit sa domination à notre faiblesse. Trop de joueurs sont tout simplement restés en retrait de leurs possibilités ou manquaient de l'expérience nécessaire. Nous avions mené une cure de rajeunissement en plaçant des jeunes prometteurs tels que Metzelder, Kehl, Rosicky et Ewerthon à des postes clefs. Ils vont devoir assumer leurs responsabilités, maintenant ". " Je voue une confiance totale à ce noyau ", a déclaré Sammer. Il entame sa quatrième saison comme entraîneur principal. Il a terminé deux fois troisième et a été sacré champion il y a un an. " Notre objectif est simple : terminer le nouveau championnat à la première ou à la deuxième place, puisque ces deux positions offrent une qualification directe en Ligue des Champions. Pour cela, chacun doit être animé de la même ambition et tenter d'atteindre son meilleur niveau. Discipline, sens des responsabilités et esprit d'équipe sont requis, plus que jamais ". Par ces mots, Sammer a peut-être tenté de fouetter l'orgueil de Marcio Amoroso. Cette fois, en tout cas, l'avant est revenu de vacances à temps et a repris l'entraînement dans de bonnes dispositions. On ne reconnaît plus le Brésilien qui avait suscité pas mal de remous il y a quelques mois. Le meilleur buteur de l'exercice 2001-2002 (avec 18 goals) avait manqué de discipline et dédaigné sa mission défensive, ce qui lui avait valu un séjour prolongé sur le banc. Amoroso, qui gagne 3,5 millions d'euros par an, pouvait quitter le Borussia pour 15 millions, malgré un contrat valable jusqu'en 2005. Las, nul ne s'est intéressé à lui. Il a fait amende honorable et devrait théoriquement redevenir un atout dans la lutte pour le titre. (F. Vanheule) HANOVRE 96 a enrôlé le gardien de l'Austria Vienne, Marc Ziegle, ainsi que Silvio Schröter, d'Energie Cottbus, et Christoph Dabrowski, d'Arminia Bielefeld. Ce dernier a coûté 500.000 euros. Le club a également transféré deux joueurs de Leverkusen : le médian tchèque Jan Simak et l'avant allemand Thomas Brdaric. KAISERSLAUTERN a acquis l'international finlandais Mika Nurmela, de Heerenveen. Ce médian a signé pour deux ans. Le Suisse Ciriaco Sforza a été opéré du tendon d'Achille du pied droit. LEVfB STUTTGART a engagé l'international croate Jurica Vranjes, qui pouvait partir gratuitement de Leverkusen. Il a signé pour deux ans. LE WERDER BREME loue le médian turc Ümit Davala, qui appartient à l'Inter. Après le Mondial, ce joueur avait été louéà Galatasaray. CHA DOO-RI quitte Arminia Bielefeld pour l'Eintracht Francfort. L'avant sud-coréen a paraphé un contrat d'un an chez le néo-promu. Il marche ainsi sur les traces de son père Cha Bum-Keun, qui a évolué plusieurs années pour Francfort et a gagné la Coupe de l'UEFA avec ce club, en 1980. IOAN VIOREL GANEA a paraphé un contrat de trois ans à Bursaspor, entraîné par Gheorghe Hagi. L'avant roumain était en fin de contrat au VfB Stuttgart.