Début décembre, le deuxième club de Liverpool occupait encore la 18e place en Premier League. Le jour de la Saint-Nicolas, après une défaite 5-2 dans le derby de la Mersey à Anfield Road, Marco Silva (42 ans) était limogé. Le Portugais n'était en place que depuis mai 2018. Son bilan : 24 victoires et 24 défaites en 60 m...

Début décembre, le deuxième club de Liverpool occupait encore la 18e place en Premier League. Le jour de la Saint-Nicolas, après une défaite 5-2 dans le derby de la Mersey à Anfield Road, Marco Silva (42 ans) était limogé. Le Portugais n'était en place que depuis mai 2018. Son bilan : 24 victoires et 24 défaites en 60 matches. Le 22 décembre, la direction du club annonçait avoir conclu un accord jusqu'en 2024 avec Carlo Ancelotti (60 ans). Depuis, sous la houlette de l'entraîneur italien, le club remonte la pente. En championnat, Everton n'a plus perdu qu'un seul match, face à Manchester City. Il a pris 17 points sur 21. Seule l'équipe de Jürgen Klopp a fait mieux : 21 sur 21. La révélation, c'est Dominic Calvert-Lewin. À deux minutes de la fin du match contre Crystal Palace, l'international anglais U21 a inscrit son sixième but depuis l'arrivée d'Ancelotti. L'entraîneur, pourtant avare en compliments lorsqu'il s'agit d'individualités, l'a couvert d'éloges. " Dominic est encore jeune et doit encore progresser mais je pense qu'il peut devenir un des meilleurs attaquants d'Angleterre, voire d'Europe. Il a toutes les qualités nécessaires pour devenir un grand. " Ancelotti, qui répète sans cesse qu'il n'est pas un magicien, fait forte impression à Goodison Park. Il a déjà affirmé plusieurs fois que Calvert-Lewin, transféré de Sheffield United en échange de 1,8 million d'euros en 2016 et toujours sous contrat jusqu'en 2023, méritait d'être appelé en équipe nationale en remplacement de Harry Kane, blessé. GarethSouthgate optera-t-il pour le droitier, qui n'a jamais été aussi efficace ?