Après le transfert de Thiago Alcántara (29 ans, Bayern, trente millions), Liverpool a frappé un deuxième gros coup en achetant l'attaquant portugais Diogo Jota (23 ans, Wolverhampton, jusqu'en 2025). Montant de la transaction : 44,7 millions d'euros, qui peuvent augmenter jusqu'à 49 millions e...

Après le transfert de Thiago Alcántara (29 ans, Bayern, trente millions), Liverpool a frappé un deuxième gros coup en achetant l'attaquant portugais Diogo Jota (23 ans, Wolverhampton, jusqu'en 2025). Montant de la transaction : 44,7 millions d'euros, qui peuvent augmenter jusqu'à 49 millions en fonction des bonus. Jürgen Klopp est donc pleinement satisfait, puisque l'Allemand réclamait une doublure à son target-man Roberto Firmino (neuf goals et huit assists en 38 matches de championnat la saison dernière). L'attaquant brésilien de 28 ans forme avec Sadio Mané (18 buts et sept assists en 35 matches) et Mo Salah (19 pions et dix passes décisives en 34 duels) un trio de rêve. La charge de travail va cependant encore augmenter pour Liverpool, rendant la rotation plus que nécessaire. Divock Origi (quatre goals et un assist en 28 matches), Xherdan Shaqiri (un but et aucun assist en sept rencontres) et Takumo Minamino (ni but ni passe décisive en dix duels depuis janvier) ont été utilisés comme solution de rechange, mais à part le Diable rouge (60%), ils ne parviennent pas à égaler le pourcentage de tir (56,52%) de l'international portugais de l'écurie de Jorge Mendes. Sa polyvalence, sa mobilité et sa vitesse doivent faire de Jota une machine à marquer. La saison dernière, il a inscrit seize buts et distillé six passes décisives en 48 matches officiels. Il a surtout trouvé le chemin du but en Europa League, avec neuf pions en quatorze confrontations.