Tactique

Après deux titres de champion de Croatie consécutifs (et une coupe), Bjelica a réussi à hisser le Dinamo dans les poules de la Champions League après deux ans d'absence. Sa flexibilité tactique lui a permis de surprendre Ferencváros et Rosenborg. Il aligne un 4-3-3 avec la pointe vers l'arrière contre des adversaires de niveau moyen, et ajoute un milieu récupérateur supplémentaire (4-2-3-1) lors des matches plus compliqués (en déplacement). Il change rarement sa défense : le gardien Livakovic, deux arrières latéraux offensifs - Stojanovic (à droite) et Leovac (à gauche) - et un duo central Dilaver- Peric.

Dans une composition avec deux milieux défensifs, le capitaine Ademi est aidé par le jeune Moro (21 ans) - à la place de Gojak, plus offensif -, avec devant eux le meneur de jeu espagnol Dani Olmo. Pas de surprise sur les deux flancs : Hajrovic (à droite) et Orsic (à gauche). Au centre-avant, Petkovic, un produit du club qui est revenu à Zagreb après cinq saisons en Italie (Catania, Trapani, Bologne, Hellas Vérone) est aussi une certitude. À signaler que, dans le 11 de base, on retrouve huit à neuf Croates, en fonction du dispositif.

Star: Mislav Orsic

Avec 3 buts et 3 assists, Orsic est l'homme des préliminaires à Zagreb, dont il a été le meilleur buteur la saison passée (13 buts). Surprenant, car après une aventure ratée en Italie (Spezia), l'ailier gauche avait déjà opté pour l'argent facile, à 22 ans. Après des passages décevants en Corée du Sud et en Chine, il s'est finalement révélé au Ulsan Hyundai (23 buts).

Après deux titres de champion de Croatie consécutifs (et une coupe), Bjelica a réussi à hisser le Dinamo dans les poules de la Champions League après deux ans d'absence. Sa flexibilité tactique lui a permis de surprendre Ferencváros et Rosenborg. Il aligne un 4-3-3 avec la pointe vers l'arrière contre des adversaires de niveau moyen, et ajoute un milieu récupérateur supplémentaire (4-2-3-1) lors des matches plus compliqués (en déplacement). Il change rarement sa défense : le gardien Livakovic, deux arrières latéraux offensifs - Stojanovic (à droite) et Leovac (à gauche) - et un duo central Dilaver- Peric. Dans une composition avec deux milieux défensifs, le capitaine Ademi est aidé par le jeune Moro (21 ans) - à la place de Gojak, plus offensif -, avec devant eux le meneur de jeu espagnol Dani Olmo. Pas de surprise sur les deux flancs : Hajrovic (à droite) et Orsic (à gauche). Au centre-avant, Petkovic, un produit du club qui est revenu à Zagreb après cinq saisons en Italie (Catania, Trapani, Bologne, Hellas Vérone) est aussi une certitude. À signaler que, dans le 11 de base, on retrouve huit à neuf Croates, en fonction du dispositif. Avec 3 buts et 3 assists, Orsic est l'homme des préliminaires à Zagreb, dont il a été le meilleur buteur la saison passée (13 buts). Surprenant, car après une aventure ratée en Italie (Spezia), l'ailier gauche avait déjà opté pour l'argent facile, à 22 ans. Après des passages décevants en Corée du Sud et en Chine, il s'est finalement révélé au Ulsan Hyundai (23 buts).