On ne peut pas compter sur les amis. Cette saison, le Real Madrid a encaissé treize buts à domicile. Cinq d'entre eux ont été inscrits par un ancien joueur qui, bien souvent, avait échoué sous le maillot immaculé. Le dernier est celui de Martin Ødegaard, qui a aidé la Real Sociedad à se qualifier en coupe : 3-4.

Le FC Barcelone a également été éliminé en quarts de finale de la Copa del Rey. Pour la première fois en dix ans, aucun des deux grands clubs ne disputera donc la finale. En 2009/10, le Barça avait été éliminé en huitièmes de finale par le FC Séville tandis que le Real était tombé dès les 16e de finale face à Alcorcón qui, un peu plus tard, allait être repris par Roland Duchâtelet.

Stress ou maladresse ? Le match de supercoupe du Japon entre Yokohama et Vissel Kobe (avec Thomas Vermaelen et Andrés Iniesta) s'est joué aux tirs au but. Après quatre penalties, c'était 2-2 mais par la suite, neuf joueurs consécutifs ont raté. Dont Vermaelen. Vissel Kobe s'est imposé 3-2 après 14 tirs au but.

On ne peut pas compter sur les amis. Cette saison, le Real Madrid a encaissé treize buts à domicile. Cinq d'entre eux ont été inscrits par un ancien joueur qui, bien souvent, avait échoué sous le maillot immaculé. Le dernier est celui de Martin Ødegaard, qui a aidé la Real Sociedad à se qualifier en coupe : 3-4. Le FC Barcelone a également été éliminé en quarts de finale de la Copa del Rey. Pour la première fois en dix ans, aucun des deux grands clubs ne disputera donc la finale. En 2009/10, le Barça avait été éliminé en huitièmes de finale par le FC Séville tandis que le Real était tombé dès les 16e de finale face à Alcorcón qui, un peu plus tard, allait être repris par Roland Duchâtelet. Stress ou maladresse ? Le match de supercoupe du Japon entre Yokohama et Vissel Kobe (avec Thomas Vermaelen et Andrés Iniesta) s'est joué aux tirs au but. Après quatre penalties, c'était 2-2 mais par la suite, neuf joueurs consécutifs ont raté. Dont Vermaelen. Vissel Kobe s'est imposé 3-2 après 14 tirs au but.