Champion de D2 sans déborder de talent, le Cercle savait que, pour se maintenir parmi l'élite après six ans de purgatoire, il devait se renforcer. Il a enrôlé un gardien, Peter Mollez (20 ans), et un défenseur central, Jimmy De Wulf (23 ans) ; tous deux du Club voisin. Les médians Harold Meyssen, Andreas Vlahos et Djordje Svetlicic viennent respectivement du Standard, de Nouvelle-Zélande et du GBA. Le Cercle cherche encore un centre-avant et un médian, ce qui porterait à sept le nombre de ses transferts. Roman Vonasek est parti, Giovanni Dekeyser et Sam Demeester n'ont pas encore d'employeur.
...

Champion de D2 sans déborder de talent, le Cercle savait que, pour se maintenir parmi l'élite après six ans de purgatoire, il devait se renforcer. Il a enrôlé un gardien, Peter Mollez (20 ans), et un défenseur central, Jimmy De Wulf (23 ans) ; tous deux du Club voisin. Les médians Harold Meyssen, Andreas Vlahos et Djordje Svetlicic viennent respectivement du Standard, de Nouvelle-Zélande et du GBA. Le Cercle cherche encore un centre-avant et un médian, ce qui porterait à sept le nombre de ses transferts. Roman Vonasek est parti, Giovanni Dekeyser et Sam Demeester n'ont pas encore d'employeur. Le Cercle n'a pas de gardien qui ait déjà évolué en D1 et ça peut constituer un handicap. Au lieu d'en engager un, il a préféré investir dans des joueurs de champ et offrir à Ricky Begeyn, auteur d'une excellente saison, sa chance d'atteindre le niveau exigé. Il joue bien des pieds, a de bons réflexes, réagit comme il convient sur les centres mais est très émotionnel. La saison passée, le Cercle a aligné quatre défenseurs en zone mais pendant la préparation, il a aussi joué avec trois défenseurs centraux. Il n'a pas beaucoup de backs fiables. Le capitaine, Denis Viane, l'est. Il peut évoluer à gauche comme à droite mais est suspendu pour le premier match, à Heusden-Zolder. Kader Camara est jeune, fort, rapide et dur. Parfois brillant, il peut aussi se déconcentrer. A gauche, Kristoff Van Robays n'est pas un vrai défenseur ni un attaquant. Comme il ne manque pas d'engagement ni d'abattage, le mieux est qu'il parcoure son flanc. Svetlicic était arrière droit au Germinal Beerschot mais Jerko Tipuric le préfère dans l'entrejeu. Au centre, Jimmy De Wulf est une certitude. Il a été sobre et efficace, calme avec le ballon. Dans l'axe, Mohamed Kanu est fort petit et Bram Vandenbussche est de ces stoppers qui ont des problèmes à couvrir en fonction du ballon. Enfin, opéré des cartilages du genou, Johnny Nierynck est indisponible pendant un mois. Le Cercle a embauché trois médians calmes ballon au pied : Andy Vlahos (à gauche), Harold Meyssen (au centre) et Djordje Svetlicic (à droite). Le petit Australien Vlahos sait conserver le ballon, réaliser des combinaisons et des actions mais il manque de force en contre, surtout s'il doit assumer la responsabilité de tout le flanc gauche. Dans l'axe, Meyssen a un rôle libre. Il sait garder le ballon et a une bonne vista, une passe et un tir brillants. Derrière lui, jusqu'à présent, on a retrouvé Vital Borkelmans (à gauche) et Mohammed Berthé (à droite). Borkelmans a 40 ans mais sa motivation, sa mentalité et son abattage font encore des miracles. Berthé, au tempérament offensif, peut être utile devant la défense, grâce à sa stature, sa puissance et son engagement. A droite, Svetlicic doit apporter plus de profondeur à l'équipe. Kader Camara et Kristoff Van Robays constituent des alternatives pour les flancs. Jan Masureel, Sébastien Stassin et Tomas Labun pour l'axe. Frédérik Boi est capable d'évoluer partout dans l'entrejeu. En Kristof Arijs, le Cercle a un avant très vif. Constamment à l'affût, à la limite du hors-jeu, il est rapide dans le rectangle et a un tir puissant. Il constitue un atout pour l'équipe, même s'il n'a jusqu'à présent marqué qu'en divisions inférieures, comme Ole Budtz. Fort de la tête, celui-ci a énormément progressé la saison passée mais doit mieux exploiter son corps. C'est pour ça que le Cercle cherche un centre-avant qui sache conserver le ballon. En attendant, Vlahos, qui joue des deux pieds, est une alternative. Kenneth Notte est un jeune du cru, rapide, mobile et travailleur. Si le Cercle se stabilise en défense et enrôle un médian défensif et un avant, comme il l'espère, il pourrait être un adversaire flexible et difficile à manier. Si..., car beaucoup de joueurs découvrent la D1 et doivent prouver qu'ils ont le niveau requis. n