dieumerci mbokani PHYSIQUE

Avec un mètre 85 pour 79 kilos, Dieu ne se laisse pas impressionner par des défenseurs agressifs, comme on l'a encore vu mardi dernier à San Siro. Solide sur ses appuis, il est difficile de le "bouger" tant il résiste très bien aux charges. Il pivote très rapidement et ses courses sont explosives aussi bien au démarrage que sur 30-40 mètres. Sa détente est excellente et elle lui permet de rivaliser dans les airs avec des défenseurs plus athlétiques que lui.
...

Avec un mètre 85 pour 79 kilos, Dieu ne se laisse pas impressionner par des défenseurs agressifs, comme on l'a encore vu mardi dernier à San Siro. Solide sur ses appuis, il est difficile de le "bouger" tant il résiste très bien aux charges. Il pivote très rapidement et ses courses sont explosives aussi bien au démarrage que sur 30-40 mètres. Sa détente est excellente et elle lui permet de rivaliser dans les airs avec des défenseurs plus athlétiques que lui. Voilà certainement le domaine où le numéro 25 d'Anderlecht est le plus fort. Bien que droitier, ses conduites de balle sont d'une fluidité remarquable, du gauche comme du droit. Face au pressing adverse, il garde tout son sang-froid et il parvient, grâce à des gestes techniques dignes des plus grands, à se sortir des situations les plus délicates. Roulettes, virgules, doubles contacts, amorties en pleine course, tout l'arsenal du joueur doué est passé en revue. L'international congolais peut indifféremment évoluer dans un système à un ou deux attaquant(s) axial(ux). Son registre est très complet car il brille aussi bien en décrochage bas, en appel en profondeur ou en renard des surfaces dans les 16 mètres. C'est pour cette raison qu'il est très difficile à prendre en marquage tant il est imprévisible. Même si cela lui arrive de s'aventurer sur les flancs, c'est dans les 35 derniers mètres, dans l'axe, qu'il est le plus efficace. Il profite de ses qualités techniques quand il doit frapper au but. La spontanéité de ses tentatives s'appuie davantage sur la fluidité de son geste que sur la puissance et le poids qu'il met dans le ballon. Il peut également enrouler ses tirs du gauche comme du droit avec énormément de maîtrise. Au niveau du jeu de tête, il n'a pas le style "déménageur" mais par contre, il est capable d'émerger, par sa détente et son timing. Il est très adroit dans le face à face avec le gardien, capable d'enrouler, de placer ou de piquer son ballon avec un grand taux de réussite. Depuis son retour chez les Mauves, il semble épanoui et c'est quelqu'un qui a besoin d'un univers familier pour s'exprimer pleinement. Ses expériences en France et en Allemagne ont tourné au fiasco mais il se dit prêt à retenter l'aventure.Pour un attaquant de pointe, Mémé possède un physique plutôt léger avec un mètre 76 pour 70 kilos. A 28 ans, son explosivité sur les premiers mètres reste intacte. Il manque de consistance dans les duels purs face à des défenseurs costauds mais il les évite par sa spontanéité. Son volume de jeu est plutôt limité et sa capacité aérobie ne fait pas partie de ses qualités premières. Par contre, sa détente est remarquable. Le numéro 7 de Bruges ne possède pas une finesse technique exceptionnelle. Ses dribbles et ses enchaînements sont effectués à grande vitesse mais quand il est à l'arrêt, ses trouvailles techniques sont assez prévisibles. Ses remises en un temps sont parfois imprécises et ses contrôles de balle par moments compliqués. Sa conduite de balle manque d'élégance mais pour éviter de devoir trop porter le ballon, il est en recherche continuelle du jeu vers l'avant. C'est dans un rôle libre que le joueur né à Bujumbura se montre le plus dangereux et si possible dans un système à deux attaquants de pointe. Il peut alors tourner autour d'un pivot et profiter, grâce à sa vitesse des déviations de celui-ci. Il adore se positionner à l'extrême limite du hors-jeu et plonger dans la profondeur. Il décroche peu car il est moins à l'aise dans ce type de situation. Quand il se retrouve sur un flanc, il rentre presque systématiquement dans le jeu étant attiré par le but adverse. Il possède une frappe d'une grande spontanéité. La puissance développée est dépendante de la vitesse du mouvement de la jambe de frappe. Il peut tenter sa chance dans tous les angles et dans n'importe quelle position. Son pied droit est beaucoup mieux maîtrisé que le gauche et il est très habile en reprise de volée. Son jeu de tête est remarquable pour un joueur de sa taille mais il a besoin d'être en mouvement pour être dangereux. A bientôt 29 ans, avec plus ou moins 120 buts inscrits en pro, il ne peut pas être répertorié dans la catégorie des vrais buteurs. Il manque un peu de subtilité dans le face à face mais son côté tueur dans le rectangle compense largement ce défaut. Il joue un peu par à-coups et il peut être invisible pendant de longues minutes. Mémé possède un caractère bien trempé il parvient aussi à vite tourner la page...