C'est nul. C'est lamentable. Ce type nous a menti. Mais c'est le foot, une (moche) fois de plus. Le foot est un bizness où les gars cassent couramment leur contrat pour aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte et le pognon plus lourd : le temps d'embobiner les supporters en refilant quelques baisers (de Judas) au nouveau maillot qu'ils porteront jusqu'à leur cassure de contrat suivante. Pourquoi les coaches, par ailleurs régulièrement virés sans l'avoir désiré, différeraient-ils des joueurs ? Pourquoi attendre d'eux davantage de grandeur d'âme, ou de fidélité à une parole donnée qui n'est que baratin pour conférence de presse ? Nous en voulons à Dick Advocaat et à notre fédé. Nous oublions de pester sur la fédé russe qui nous l'a débauché. Pourtant, en février 1997, au lieu de pester sur ...

C'est nul. C'est lamentable. Ce type nous a menti. Mais c'est le foot, une (moche) fois de plus. Le foot est un bizness où les gars cassent couramment leur contrat pour aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte et le pognon plus lourd : le temps d'embobiner les supporters en refilant quelques baisers (de Judas) au nouveau maillot qu'ils porteront jusqu'à leur cassure de contrat suivante. Pourquoi les coaches, par ailleurs régulièrement virés sans l'avoir désiré, différeraient-ils des joueurs ? Pourquoi attendre d'eux davantage de grandeur d'âme, ou de fidélité à une parole donnée qui n'est que baratin pour conférence de presse ? Nous en voulons à Dick Advocaat et à notre fédé. Nous oublions de pester sur la fédé russe qui nous l'a débauché. Pourtant, en février 1997, au lieu de pester sur Georges Leekens qui lâchait un Mouscron en plein boom, nous avons préféré en vouloir à l'Union belge osant débaucherLong Couteau comme si ce dernier ne pouvait pas refuser tout seul comme un grand pareille proposition. Troublante réminiscence, comme si le besoin était récurrent d'en tout cas toujours flinguer l'URBSFA... Faut pas oublier qu'Advocaat n'était pas Belge, qu'il est venu chez nous pour le turbin et pas pour la patrie, ça nous apprendra à engager des étrangers ! Le staff d'une nation n'a pas à être international, c'est valable du masseur au responsable des équipements en passant par joueurs et coach, et c'est valable partout : si l'Angleterre bat demain l'Italie en finale du Mondial, Fabio Capello sera forcément pour toute la Botte un mec que la patrie intéresse peu, faudra qu'il assume l'opprobre éventuelle ! Nous intéressions peu Advocaat, qui nous a pris comme un vulgaire club, comme on prend des vacances et en attendant mieux. Droit dans ses petites bottes, le petit général a même déclaré qu'il se trouvait très chouette de nous laisser jusqu'à cinq mois pour lui dénicher un successeur : un coach qui ânonne ça, c'est un coach oubliant que le temps passé à chercher est du temps perdu pour bosser ! C'est un coach déclarant sans s'en rendre compte qu'il doute de l'utilité réelle du travail à long terme, du scouting, des automatismes et de toute la sainte clique censée justifier ses émoluments... A propos de ceux-ci, et à défaut de gober que sa fuite en Russie n'a rien à voir avec le pèze, je veux bien croire qu'il n'y a pas d'abord le pèze pour un coach de type Crésus, mais d'abord la gloriole liée au résultat potentiel : les Russes ont infiniment plus de chances que nous d'émerger de leur groupe pour l'Euro 2012, Advocaat est moins un entraîneur de défi qu'un entraîneur de la victoire, de la même manière qu'on dit souvent supporter de la victoire. En nous laissant tomber, il s'affiche vieux rond-de-cuir plutôt qu'aventurier... Mieux vaut en rire. D'abord, ce n'est peut-être pas fini : Advocaat et François De Keersmaecker s'aimant d'amour, qui sait si le second ne va pas arriver à convaincre le premier (qui adore ça) de CUMULER les Russes et nous ? On n'est quand même pas dans le même groupe, suffirait de tripoter un peu les calendriers, d'affréter des jets privés pour se déplacer dare-dare, et de rentabiliser Bert Van Lingen qui est le clone de l'autre, non ? Et si on n'y arrive pas, faut malgré tout positiver : Vincent Kompany disposera du temps de sommeil qui lui est nécessaire pour prester à son véritable niveau, Marouane Fellaini reprendra sans trembler rendez-vous chez le dentiste, et Stijn Stijnen (fameux gardien quand même) retrouvera peut-être tout à la fois Francky Vandendriessche comme adjoint et les réticences francophones. Pas de stress, Advocaat ou pas, on trouvera toujours de quoi cancaner... Quant au remplaçant, wait and see, j'espère seulement du belge. Si toutefois la fédé persiste dans son choix d'allochtone, j'ai deux suggestions. D'abord Vahid Halilhodzic qui s'est fait virer de la Côte d'Ivoire : si Stéphane Pauwels (qui est très pote intime avec) lui téléphone, coach Vahid lui fera sûrement un prix, hein Steph ? Et si jamais c'était encore trop cher, faut se grouiller, mais faut savoir que Tommy Craig n'a pas encore vidé son appartement carolo. l par bernard jeunejean" La Russie de Poutine a eu Advocaat, mais remember : en 1997, au lieu de pester sur Leekens qui lâchait Mouscron, on en a voulu à l'Union belge. "