Le précédent équipement extérieur de la sélection française n'aura laissé personne indifférent. "La Marinière était un peu particulière", a confié Laurent Blanc, très diplomate, il y a quelques semaines. D'un autre côté, on pouvait lire sur le site moddisimo.fr au sujet de la création de Karl Lagerfeld : " Un pari audacieux et une entrée en matière incontestablement réussie pour le nouvel équipementier de l'...

Le précédent équipement extérieur de la sélection française n'aura laissé personne indifférent. "La Marinière était un peu particulière", a confié Laurent Blanc, très diplomate, il y a quelques semaines. D'un autre côté, on pouvait lire sur le site moddisimo.fr au sujet de la création de Karl Lagerfeld : " Un pari audacieux et une entrée en matière incontestablement réussie pour le nouvel équipementier de l'équipe nationale ". Les avis étaient donc partagés. Pour le lancement du nouveau maillot, Nike a fait appel au basketteur Boris Diaw. Le Français des Charlotte Bobcats s'est découvert une passion pour la photographie lors d'un voyage au Sénégal. Le premier opus de 3D (son surnom venu de sa faculté à jouer aux 5 postes en basket, fait rarissime) est un hommage à la Silhouette Blanche, nouvelle casaque française : " Sur toutes les photos, on a réussi à capter quelque chose de spécial, raconter une histoire en un millième de seconde. " Pour ce shooting atypique, le capitaine de la sélection française de basket a invité des sportifs de renom comme Carl Lewis, Fulgence Ouedraogo (rugbyman français), Steve Nash (vedette des Phoenix Suns) ou encore Laure Boulleau (footballeuse française). Le styliste Alexandre Vauthier et l'humoriste Eric Judor étaient aussi de la partie. Sous les projos, le maillot fait penser à un polo customisé : outre le col, on peut relever le détail des bandes bleues obsidiennes sur les manches rappelant la Marinière. Nike reste fidèle à sa volonté de performances à base de matériaux recyclés (dans ce cas-ci, on a utilisé 13 bouteilles de plastique par vareuse). Ce maillot est 23 % plus léger que son prédécesseur et profite de la technologie Dri-Fit de Nike. Un mince ruban rouge à l'intérieur du revers du col rappelle ceux portés par les Français après la révolution de 1789 pour célébrer leur liberté et leur solidarité avec les victimes de la guillotine. En hommage à la diversité du peuple français, le message " Nos différences nous unissent " figure sous le ruban. Bref, du blabla franco-français (on pourrait presque croire à un slogan électoral) mais qui leur a déjà porté chance lors de la première sortie de la Silhouette Blanche face à la Mannschaft (0-2). PAR DANI MORENO