Août 2011, aéroport de Liège. Parmi les joueurs annoncés dans le noyau de Genk pour le déplacement au Maccabi Haïfa en préliminaires de la Ligue des Champions, deux manquent à l'appel : le gardien réserviste DavinoVerhulst et le médian Anthony Limbombe Ekango (17 ans). Motif : problèmes de passeport. Pour Verhulst, le club laisse tomber : il restera en Belgique, il n'avait qu'à être attentif à ses papiers ! Pour Limbombe, on s'active et, via une procédure d'urgence, il reçoit à temps un passeport en ordre et décollera le lendemain de Zaventem pour rejoindre le groupe. Il ne jouera finalement pas en Israël, mais c'est une preuve qu'on compte vraiment sur lui.
...

Août 2011, aéroport de Liège. Parmi les joueurs annoncés dans le noyau de Genk pour le déplacement au Maccabi Haïfa en préliminaires de la Ligue des Champions, deux manquent à l'appel : le gardien réserviste DavinoVerhulst et le médian Anthony Limbombe Ekango (17 ans). Motif : problèmes de passeport. Pour Verhulst, le club laisse tomber : il restera en Belgique, il n'avait qu'à être attentif à ses papiers ! Pour Limbombe, on s'active et, via une procédure d'urgence, il reçoit à temps un passeport en ordre et décollera le lendemain de Zaventem pour rejoindre le groupe. Il ne jouera finalement pas en Israël, mais c'est une preuve qu'on compte vraiment sur lui. Limbombe, c'est encore un " petit " gamin : 175 cm. Mais aussi un des plus anciens au club. A 11 ans, il arrivait du FC Malines. Direction " internat " du Racing, chez le " deuxième papa " des jeunes venus de loin, Willy Mraz. Steven Defour y a également logé et il y en a eu plein d'autres : Faris Haroun, Marvin Ogunjimi, David Hubert, Jordan Remacle, Anele,... Limbombe est né à Malines, de parents congolais. Son père a été footballeur jusqu'en D2 là-bas. Il y a cinq garçons à la maison : l'aîné ( Stalone !) est aussi transféré chez les jeunes de Genk mais ne s'y impose pas, il passe ensuite à La Gantoise puis au PSV Eindhoven. Les deux plus jeunes sont toujours à Malines. Et il y a l'intrus de la famille, Romeo : il suit des cours à Anvers pour devenir... acteur. Mraz est dans l'organigramme de l'académie de Genk depuis la nuit des temps. A propos de Limbombe, il dit : " Il est dans une autre dimension, sur une autre planète. " Hans Visser, adjoint de Frankie Vercauteren puis de Mario Been, lâche : " Au FC Groningen, j'ai eu Arjen Robben comme jeune coéquipier. Au même âge, Limbombe est plus fort. " Visser a à peine fait cette déclaration osée dans la presse (Robben, c'est Chelsea, le Real et le Bayern !) que le club impose le silence sur le cas du diamant belgo-congolais. Les collaborateurs du Racing ont désormais l'interdiction de l'encenser. Parce que des managers sont à l'affût. Les offres affluent, certaines sont très concrètes. Manchester City, l'Inter, Lille, le PSV, Twente et d'autres suivent Limbombe. Ses parents deviennent fous. " On nous appelait continuellement, parfois en pleine nuit ", dit son père. " Et les propositions étaient alléchantes. Surtout celle de City. Carrément très difficile à refuser. " Sa mère rencontre Roger Lukaku, qui la conseille : " Ton fils se plaît bien à Genk ? Alors, qu'il y reste encore un peu. D'autres offres intéressantes viendront s'il confirme qu'il est bon. C'est ce que je dis à Romelu, c'est pour ça qu'il n'est pas parti d'Anderlecht dès qu'on a commencé à lui faire la cour. " Limbombe doit à Vercauteren son accession au noyau pro de Genk. A 16 ans, on lui offre vite un contrat de trois saisons, qui a entre-temps été prolongé. A 16 ans aussi, il débute en D1. En 2010-2011, il dispute une quinzaine de matches, souvent partiels. Et cette saison encore, il monte régulièrement au jeu. Aussi en Ligue des Champions. Lors du nul historique à domicile contre Chelsea, il joue dix minutes. Et Been déclare : " Je savais qu'il avait plein de talent et il a suffi de cette courte apparition contre le gratin mondial pour qu'il me confirme tout le bien que je pense de lui. " Il avait déjà crevé l'écran dans un gros match la saison dernière, contre Anderlecht. Ce soir-là, le scout de l'Inter venu visionner les stars avait noté son nom. Le coach de l'équipe nationale U17 dresse le profil du joueur : " J'en ai vu passer un paquet en sélection, il fait vraiment partie du top. Il a une vitesse de course phénoménale, il est capable de créer une action ou d'expédier un bon centre du gauche comme du droit. Pour un défenseur, c'est un vrai poison. "A Genk, on est certain qu'Anthony sera le prochain produit du cru à s'installer en D1. Qu'il marchera sur les traces de Jelle Vossen, d'Ogunjimi, de Thibaut Courtois, de Hubert, des joueurs qui ont rendu au club une image jeune et sexy. Il aurait pu partir très tôt, imiter d'autres pépites du Racing : Yannick Ferreira (qui a signé à Monaco), Divock Origi (Lille) ou Dennis Praet (Anderlecht). S'il est resté, c'est aussi parce qu'on lui a fait comprendre qu'il avait le profil parfait pour être le back-up attitré du prochain gros transfert sortant : Kevin De Bruyne. Autres joueurs du cru, Koen Daerden, Sébastien Pocognoli et Logan Bailly avaient rapporté près de 10 millions à eux trois. De Bruyne vaut à lui seul plus que ce trio et c'est sûr qu'il ne fera plus de vieux os chez nous. Et à ce moment-là, la voie sera complètement libre pour le Robben black. PAR PIERRE DANVOYE - PHOTO: IMAGEGLOBEManchester City fait une offre difficile à refuser et c'est Roger Lukaku qui conseille à ses parents de le maintenir à Genk.