Médian défensif à Mouscron, le Français Mamadou Diakité n'avait pas crevé l'écran lors de son passage chez les Hurlus (13 matches en 2008-2009). Il revient pourtant sur le devant de la scène. Ses compositions musicales cartonnent sur internet (voir son blog : http://mams-dk.skyrock.com/) et il va enregistrer un clip avec Axel Witsel, Steven Defour et Eden Hazard !
...

Médian défensif à Mouscron, le Français Mamadou Diakité n'avait pas crevé l'écran lors de son passage chez les Hurlus (13 matches en 2008-2009). Il revient pourtant sur le devant de la scène. Ses compositions musicales cartonnent sur internet (voir son blog : http://mams-dk.skyrock.com/) et il va enregistrer un clip avec Axel Witsel, Steven Defour et Eden Hazard ! La musique a toujours été ma passion. Quand l'entraînement se termine, certains vont jouer au poker ou au tiercé. Moi, je rentre chez moi pour composer. J'ai été très discret sur mes créations. J'ai simplement mis mes £uvres sur internet. Et là, la machine s'est emballée. Avec le bouche à oreille, la fréquentation de mon blog a explosé et j'ai dépassé le million d'écoutes. Un projet d'album a vu le jour. Il est terminé et va être enregistré sous le label Wati-b, celui du groupe Sexion d'Assaut. On m'a accolé le titre, un peu réducteur, de chanteur-lover. Ma poésie est tantôt mélancolique, tantôt violente... Elle touche tout le monde. Je suis écouté par des ados de 15 ans comme par des grands-mères de 77 ans. J'évoque la souffrance de ma jeunesse, quand mon père est parti, ou des problèmes comme le suicide. J'essaie aussi de traiter des problèmes du foot. A l'époque, j'étais à Metz. Mais le projet ne me bottait pas. On voulait que je sois le rappeur de la bande, le gars un peu foufou. Non merci ! Mamadou n'est pas comme ça (sic). En plus, Metz était en pleine période de préparation. Je ne regrette pas mon choix. Cette année-là, nous avons été champions en Ligue 2. Et, hormis Jenifer, peu de vainqueurs de la Star Ac ont percé. Oui. Au début, je n'étais pas chaud à l'idée de me lancer dans la promo. Je me suis fait une raison. J'ai contacté Eden, Axel et Steven. Ils m'ont donné leur accord pour faire une apparition. Fin février, le résultat devrait être visible sur mon site web. Pas du tout, c'est ma priorité. Après Mouscron, j'ai signé au Qatar. Mais j'ai été blessé aux ligaments croisés. Je suis resté sur la touche pendant sept mois. J'ai repris les entraînements à Mouscron-Péruwelz. J'avais gardé un appartement dans le coin. Je pourrais retourner au Qatar mais je n'ai pas aimé la manière avec laquelle ils ont géré ma blessure. Je suis parti une semaine en Italie grâce à mon cousin, Mohamed Sissoko, et j'ai également eu des touches en Angleterre. par simon barzyczak