La semaine dernière, la Gazzetta dello Sport a demandé aux visiteurs de son site Internet quels attaquants Giovanni Trapattoni devait sélectionner pour l'EURO. Très logiquement, Francesco Totti, Christian Vieri et Alessandro Del Piero ont recueilli la majorité des suffrages. Qui trouve-t-on à la quatrième place, ex-aequo avec le Milanais Filippo Inzaghi ? Marco Di Vaio (27 ans). Pourtant, en dix matches internationaux, il n'a été titularisé qu'à cinq reprises. En début de saison, l'avant de la Juventus était considéré comme un bon attaquant de second rang, qui démontrait seulement son sens du but sur les rentrées en touche.

Le forfait de Del Piero pour deux mois a offert sa chance à Di Vaio. Avec sept buts en championnat, il est actuellement le meilleur buteur. Il a également inscrit deux buts en Ligue des Champions et, il y a dix jours, il a marqué le but de la victoire dans le match amical de l'Italie contre la Roumanie. En moyenne, cette saison, il marque un goal toutes les 72 minutes. Di Vaio, qui évolue de concert avec David Trezeguet, est en forme, mais il a retrouvé le banc avec le retour de Del Piero. (Samedi, à Ancône, il est précisément monté au jeu en remplacement de Del Piero à la 71e). C'est sur le banc que Di Vaio a passé la majeure partie de son temps depuis son arrivée de Parme à la Juventus, au début de la saison précédente. Malgré tout, il a participé à 26 matches l'année dernière et inscrit sept buts.

Au total, Di Vaio a pris part à 156 matches de Série A et marqué 70 buts depuis l'âge de 18 ans. Le Romain a débuté en Série A sous le maillot de la Lazio en 94-95 (8 matches). Au milieu de l'exercice suivant, il préféra rejoindre Vérone en Série B. Il prolongea son séjour en Série B : une saison à Bari et une à la Salernitana, club avec lequel il revint en D1 (98-99) avant de rejoindre Parme, où il a atteint son meilleur rendement en 2001-2002, en trouvant à vingt reprises le chemin du but.

(G. Foutré)

PEROUSE est, après l'AS Rome, le club de Serie A qui a le plus de problèmes de paiement. La plupart des joueurs ne sont plus rétribués depuis quatre mois. Comme Ancône, Chievo, Empoli et Brescia, le club attend depuis un moment l'argent dû par une chaîne TV payante. Jusqu'à mercredi dernier, ces clubs ont fait planer la menace d'une grève avant d'accepter de jouer.

BUTEURS : 1. Shevchenko (AC Milan) 10 buts ; 2. Adriano (Parme), Di Vaio (Juventus), Trezeguet (Juventus) 7.

La semaine dernière, la Gazzetta dello Sport a demandé aux visiteurs de son site Internet quels attaquants Giovanni Trapattoni devait sélectionner pour l'EURO. Très logiquement, Francesco Totti, Christian Vieri et Alessandro Del Piero ont recueilli la majorité des suffrages. Qui trouve-t-on à la quatrième place, ex-aequo avec le Milanais Filippo Inzaghi ? Marco Di Vaio (27 ans). Pourtant, en dix matches internationaux, il n'a été titularisé qu'à cinq reprises. En début de saison, l'avant de la Juventus était considéré comme un bon attaquant de second rang, qui démontrait seulement son sens du but sur les rentrées en touche. Le forfait de Del Piero pour deux mois a offert sa chance à Di Vaio. Avec sept buts en championnat, il est actuellement le meilleur buteur. Il a également inscrit deux buts en Ligue des Champions et, il y a dix jours, il a marqué le but de la victoire dans le match amical de l'Italie contre la Roumanie. En moyenne, cette saison, il marque un goal toutes les 72 minutes. Di Vaio, qui évolue de concert avec David Trezeguet, est en forme, mais il a retrouvé le banc avec le retour de Del Piero. (Samedi, à Ancône, il est précisément monté au jeu en remplacement de Del Piero à la 71e). C'est sur le banc que Di Vaio a passé la majeure partie de son temps depuis son arrivée de Parme à la Juventus, au début de la saison précédente. Malgré tout, il a participé à 26 matches l'année dernière et inscrit sept buts. Au total, Di Vaio a pris part à 156 matches de Série A et marqué 70 buts depuis l'âge de 18 ans. Le Romain a débuté en Série A sous le maillot de la Lazio en 94-95 (8 matches). Au milieu de l'exercice suivant, il préféra rejoindre Vérone en Série B. Il prolongea son séjour en Série B : une saison à Bari et une à la Salernitana, club avec lequel il revint en D1 (98-99) avant de rejoindre Parme, où il a atteint son meilleur rendement en 2001-2002, en trouvant à vingt reprises le chemin du but. (G. Foutré) PEROUSE est, après l'AS Rome, le club de Serie A qui a le plus de problèmes de paiement. La plupart des joueurs ne sont plus rétribués depuis quatre mois. Comme Ancône, Chievo, Empoli et Brescia, le club attend depuis un moment l'argent dû par une chaîne TV payante. Jusqu'à mercredi dernier, ces clubs ont fait planer la menace d'une grève avant d'accepter de jouer. BUTEURS : 1. Shevchenko (AC Milan) 10 buts ; 2. Adriano (Parme), Di Vaio (Juventus), Trezeguet (Juventus) 7.