Il ne mesure que 1,68 m et, tout mouillé, accuse tout au plus que 63 kg sur la bascule. Mais le talent n'a ni taille ni poids et Vikash Dhorasoo va son chemin sans se poser de questions. Né à Harfleur, en Seine-Maritime, il a fait parler de lui pour la première fois en défendant les couleurs du Havre qui porte les mêmes initiales que Milan : AC. De 1993 à 1998, ce joueur d'origine mauricienne se forge un nom. Lyon le recrute mais tout n'ira pas de soi. En 2001, la situation est bouchée pour lui à Lyon et il est prêté à Bordeaux avec qui il gagne la Coupe de la Ligue. La saison suivante, en 2002-2003, ce médian offensif participe activement à la conquête du titre. Lors du récent mercato d'hiver, il faillit quitter Lyon pour le PSG mais les Parisiens entendaient le louer jusqu'en fin de la saison avant de lui proposer un contrat à long terme. Le Lyonnais refusa cette éventualité.

Pourtant, tout ne fut pas joies et rires pour lui cette saison. En septembre, il céda sa place de titulaire à Philippe Violeau. Plus tard, il fut écarté avant un match à Auxerre. Ses relations avec le coach, Paul Le Guen, n'étaient pas faciles mais Vikash Dhorasoo revint à la surface. Lyon songea à prolonger le contrat de ce joueur qui avait été acquis pour 4,9 millions d'euros au Havre. Le club de la capitale des Gaules tarda trop. Milan se dépêcha d'autant que Vikash Dhorasoo était libre et gratuit. Il sera le huitième joueur français à porter les couleurs de Milan après Nestor Combin, Jean-Pierre Papin, Bruno Ngotty, Patrick Vieira, Marcel Desailly, Ibrahim Ba, ChristopheDugarry.

Un seul a brillé à Milan : Marcel Desailly. Tous les autres y ont connu plus de bas que de hauts. Vikash Dhorasoo, repris deux fois en équipe nationale française, sait déjà que rien ne sera facile la saison prochaine.

SOCHAUX a remporté la finale de la Coupe de la Ligue : 1-1 après les prolongations, 5-4 lors des tirs au but. BENOÎT PEDRETTI, de Sochaux, est de plus en plus cité au PSG. NANTES songe à Didier Zokora, de Genk, et à Arthur Boka, de Beveren. MARCO SIMONE a quitté Nice mais espère trouver un club pour la saison prochaine en Italie ou en France.

BUTEURS : 1. Cissé (Auxerre) 21 buts ; 2. Drogba (Marseille) 18 ; 3. Frau (Sochaux), Luyindula (Lyon) 15 ; 5. Pauleta (PSG) 14.

(P. Bilic)

Il ne mesure que 1,68 m et, tout mouillé, accuse tout au plus que 63 kg sur la bascule. Mais le talent n'a ni taille ni poids et Vikash Dhorasoo va son chemin sans se poser de questions. Né à Harfleur, en Seine-Maritime, il a fait parler de lui pour la première fois en défendant les couleurs du Havre qui porte les mêmes initiales que Milan : AC. De 1993 à 1998, ce joueur d'origine mauricienne se forge un nom. Lyon le recrute mais tout n'ira pas de soi. En 2001, la situation est bouchée pour lui à Lyon et il est prêté à Bordeaux avec qui il gagne la Coupe de la Ligue. La saison suivante, en 2002-2003, ce médian offensif participe activement à la conquête du titre. Lors du récent mercato d'hiver, il faillit quitter Lyon pour le PSG mais les Parisiens entendaient le louer jusqu'en fin de la saison avant de lui proposer un contrat à long terme. Le Lyonnais refusa cette éventualité. Pourtant, tout ne fut pas joies et rires pour lui cette saison. En septembre, il céda sa place de titulaire à Philippe Violeau. Plus tard, il fut écarté avant un match à Auxerre. Ses relations avec le coach, Paul Le Guen, n'étaient pas faciles mais Vikash Dhorasoo revint à la surface. Lyon songea à prolonger le contrat de ce joueur qui avait été acquis pour 4,9 millions d'euros au Havre. Le club de la capitale des Gaules tarda trop. Milan se dépêcha d'autant que Vikash Dhorasoo était libre et gratuit. Il sera le huitième joueur français à porter les couleurs de Milan après Nestor Combin, Jean-Pierre Papin, Bruno Ngotty, Patrick Vieira, Marcel Desailly, Ibrahim Ba, ChristopheDugarry. Un seul a brillé à Milan : Marcel Desailly. Tous les autres y ont connu plus de bas que de hauts. Vikash Dhorasoo, repris deux fois en équipe nationale française, sait déjà que rien ne sera facile la saison prochaine. SOCHAUX a remporté la finale de la Coupe de la Ligue : 1-1 après les prolongations, 5-4 lors des tirs au but. BENOÎT PEDRETTI, de Sochaux, est de plus en plus cité au PSG. NANTES songe à Didier Zokora, de Genk, et à Arthur Boka, de Beveren. MARCO SIMONE a quitté Nice mais espère trouver un club pour la saison prochaine en Italie ou en France. BUTEURS : 1. Cissé (Auxerre) 21 buts ; 2. Drogba (Marseille) 18 ; 3. Frau (Sochaux), Luyindula (Lyon) 15 ; 5. Pauleta (PSG) 14.(P. Bilic)