En 1994, Jean-Marc Guillou (58 ans aujourd'hui) créait en étroite collaboration avec l'ASEC d'Abidjan une Académie de football à Sol Béni, l'un des quartiers de la capitale ivoirienne. En 1999, le technicien français recueillait sur le terrain les premiers fruits de son action sous la forme d'un succès en Supercoupe d'Afrique au détriment de l'Espérance de Tunis (3-1). En 2001, les meilleurs éléments de cette formation étaient transférés en Europe : ...

En 1994, Jean-Marc Guillou (58 ans aujourd'hui) créait en étroite collaboration avec l'ASEC d'Abidjan une Académie de football à Sol Béni, l'un des quartiers de la capitale ivoirienne. En 1999, le technicien français recueillait sur le terrain les premiers fruits de son action sous la forme d'un succès en Supercoupe d'Afrique au détriment de l'Espérance de Tunis (3-1). En 2001, les meilleurs éléments de cette formation étaient transférés en Europe : Didier MaestroZokora (D) au RC Genk, Aruna Dindane (A) à Anderlecht, puis, en 2002, Kolo Touré (D) à Arsenal. Cette année-là aussi, l'ancien stratège de l'équipe de France établissait une symbiose avec le SK Beveren sous la forme de la mise à la disposition du club du Freethiel d'éléments formés à l'Académie et qui s'étaient ensuite épanouis en équipe représentative de l'ASEC. Au départ, Vénance Zézé Zezeto (A), Gilles Yapi Yapo (M), Arsène Né (D) et Gnéry Yaya Touré (M) furent les premiers à rejoindre les Jaune et Bleu, bientôt imités par Josselynn Joss Péhé (M). Depuis lors ils ont été imités par Arthur Boka (D), Constant Kipre Kaiper (A), Emmanuel Eboué (D), Marco Né (M), Mohamed Diallo (M) et Moussa Sanogo (A, tous en 2002) puis par Barry Boubacar Copa (G), Abdoulaye Djiré Junior (M), N'Dri Koffi Romaric (A), Igor Lolo (D), Seydou Kanté Badjan (M), Armand Mondakan Mahan (D) et Romeo Secka (M), tous recrutés cette saison. Ebauché en 1994, puis subitement contesté en 2002 par le président de l'ASEC d'Abidjan, l'avocat Roger Ouégnin (qui a cédé cette année-là trois joueurs à Lorient û Bakari Koné Baky, Toni et Madinho û alors qu'ils étaient destinés à Beveren), l'accord a été depuis lors revalidé par la FIFA et court jusqu'en 2006. Entre-temps, l'Académie a toutefois déménagé de Sol Béni vers les sites de Bingerville d'abord, puis Bassam et enfin Dagbé, toujours à Abidjan, où s'épanouissent les Académiciens aujourd'hui. Dans l'intervalle, Guillou a également mis sur pied une deuxième Académie, à Madagascar, à Antirabé, une localité située à 150 km de la capitale, Antananarivo. Baptisée Académie JMG NY ANTSIKA et confiée aux bons soins d' Olivier Guillou, l'un de ses neveux, elle abrite une vingtaine de pensionnaires depuis trois ans. Dans un mois, quatre d'entre eux effectueront une tournée en France avec 13 Académiciens d'Abidjan. Tout ce beau monde passera également une semaine à Beveren fin avril. Bruno Govers