La semaine dernière, la direction de la Juventus a officialisé l'attendue prolongation de deux ans de contrat de GianluigiBuffon. Le gardien restera chez la Vieille Dame jusqu'en 2008. En fait, pour les patrons turinois, l'occasion était belle pour faire le point sur la période chaude que traverse le club. Depuis l'élimination en Ligue des Champions, on parle de rifondazione (refonte) technique. Malgré les nombreux démentis, il ne fait plus de doute que Marcello L...

La semaine dernière, la direction de la Juventus a officialisé l'attendue prolongation de deux ans de contrat de GianluigiBuffon. Le gardien restera chez la Vieille Dame jusqu'en 2008. En fait, pour les patrons turinois, l'occasion était belle pour faire le point sur la période chaude que traverse le club. Depuis l'élimination en Ligue des Champions, on parle de rifondazione (refonte) technique. Malgré les nombreux démentis, il ne fait plus de doute que Marcello Lippi, l'entraîneur, se trouve dans la situation d'un couple séparé de fait mais vivant toujours sous le même toit le temps que la situation se décante. Mais les rumeurs persistantes font état de changements également dans l'organigramme. Luciano Moggi, le directeur général, qui fait partie du triumvirat qui dirige effectivement la Juve avec Roberto Bettega, le vice-président, et AntonioGiraudo, l'administrateur délégué, s'est donc attaché à démentir tous ces bruits : " La Juventus doit s'améliorer mais il n'est pas question de refonte. Nous avons les idées claires et on ne signe pas des contrats uniquement quand on gagne. Les prolongations de Buffon ainsi que de Zambrotta, Tacchinardi ou Birindelli ont été effectuées parce que nous avons un projet à longue échéance. Et puis, Gigi est un axe fondamental pour le nouveau cycle que la Juve se prépare à vivre ". Si cela n'est pas de la rifondazione, on se demande ce que c'est... La réalité est que, pour la première fois en sept ans, la Juventus bouclera son budget en négatif. Entre-temps, Giraudo a rejeté l'hypothèse d'une augmentation de capital et a annoncé que le club continuera à investir dans son équipe. Mais pour cela, il faut que les projets, comme celui du nouveau stade, ne relèguent pas l'équipe au second plan. La crise du marché ayant fait baisser la valeur des joueurs et des amortissements, la Juventus s'attache à renouveler les contrats au prix plancher. Il ne s'agit pas d'une opération technique mais d'une opération financière. Parce que les baux à longue durée favorisent les amortissements. Contrairement à David Trezeguet, Buffon a accepté une baisse de son salaire à partir du 1er juillet 2006. Jusque-là, il percevra les 2,5 millions d'euros qui lui avaient été promis à son arrivée en 2001. (N. Ribaudo) CHRISTIAN VIERI a été touché à la tête par une bouteille alors qu'il se préparait à monter dans le car après le match à Pérouse. Le centre-avant de l'Inter s'en est tiré avec une légère commotion. BUTEURS : 1. Shevchenko (AC Milan) 20 buts ; 2. Gialardino (Parme) 18 ; 3. Totti (AS Rome) 16 ; 4. Trezeguet (Juventus), Chevanton (Lecce) 15. N.Ribaudo