Dois-je m'en vouloir d'avoir raté l'événement, ou en vouloir à nos médias qui l'ont si peu rappelé, si peu promotionné les jours le précédant ? Voici deux mois, j'avais pourtant par hasard harponné la date, et l'avais notée dans mon agenda : Belgique-Allemagne aurait lieu à Eupen le 7 mai, dans le cadre des éliminatoires pour l'Euro des dames de 2009. Notre communauté germanophone est proche de mon domicile, et les Allemandes sont ce qu'on fait de mieux en matière de performances footeuses féminines : elles ont renouvelé leur titre mondial l'an dernier en Chine (tiens, aucune footballeuse du top n'a hurlé alors au boycott...) après l'avoir déjà emporté en 2003. Je me devais donc d'aller jeter un £il, et pas histoire de me le rincer, n'allez pas croire : mais parce que jouer au foot est un ingrédient chouette pour tenter d'être heureux, ...

Dois-je m'en vouloir d'avoir raté l'événement, ou en vouloir à nos médias qui l'ont si peu rappelé, si peu promotionné les jours le précédant ? Voici deux mois, j'avais pourtant par hasard harponné la date, et l'avais notée dans mon agenda : Belgique-Allemagne aurait lieu à Eupen le 7 mai, dans le cadre des éliminatoires pour l'Euro des dames de 2009. Notre communauté germanophone est proche de mon domicile, et les Allemandes sont ce qu'on fait de mieux en matière de performances footeuses féminines : elles ont renouvelé leur titre mondial l'an dernier en Chine (tiens, aucune footballeuse du top n'a hurlé alors au boycott...) après l'avoir déjà emporté en 2003. Je me devais donc d'aller jeter un £il, et pas histoire de me le rincer, n'allez pas croire : mais parce que jouer au foot est un ingrédient chouette pour tenter d'être heureux, et parce que les filles ont droit autant que nous à ce plaisir-là ! De la Provinciale à la Champion's League, du Minime au Vétéran, du gonze à la gonzesse, tout est intéressant pour mieux savoir comment se traque le bonheur balle au pied... Je me devais d'y aller et donc, étant sur le départ mercredi dernier peu après 18 h, je surfe vite sur footbel.com pour savoir si le coup d'envoi est à 19 h 30 plutôt qu'entre 20 h et 20 h 45 : c'est là que j'apprends que ça démarrait à 17 h 30 et que je l'ai dans le baba ! Je suis un gros benêt, et ceux qui programment des matches internationaux en pleine semaine à pareille heure (où tout le monde rentre du turbin) le sont encore plus que moi ! Je râle sur ma pomme, et plus encore sur celle de tous nos médias médiatisant si peu le foot des filles : leur volonté réelle de le voir progresser est aussi réelle que ma volonté réelle de voir progresser la torture et la mort... Pourtant, chauvins comme nous savons l'être, si les résultats étaient un jour au rendez-vous, faudrait pas grand-chose pour qu' Anne Noéet ses filles nous excitent l'espace d'un printemps, comme Jean-François de Sart et ses Espoirs nous ont excités l'an dernier, non ? Je râle, mais j'ai le bon réflexe : je sais qu' ARD, elle, est une chaîne publique qui conjugue aussi le foot au féminin ; et si les filles de Germanie s'adonnent à la baballe avec bonheur, ARD en a sa part de mérite. Je m'y rends donc en zapette, et bingo : le match d'Eupen y est télévisé, j'y suivrai la seconde mi-temps, et verrai 4 buts du 0-5 visiteur ! Car il n'y eut nul miracle, fallait pas s'attendre à ce que le dieu des Diablesses plante un goal dans les filets de Nadine Angerer, laquelle en a encaissé zéro durant tout son Mondial chinois ! Il y avait un tel monde entre les petites Belges et les grandes Teutonnes que, par comparaison, je devrais presque admettre que les Diables mâles de René sont quasi l'égal des ténors du globe ! J'ai rarement vu une mi-temps à sens plus unique que ça, on aurait même pu gommer le grand rectangle d'Angerer : et les stats auraient affiché une possession de balle de 20 % contre 80 s'il y avait eu des stats... J'dis ça un peu triste et frustré mais sans critique, on ne récolte que ce qu'on a commencé à semer et faudra encore des semences... Sans toutefois oublier qu'il y a progrès, les Diablesses peuvent encore rêver d'Euro 2009 en terminant deuxièmes de leur poule ! Ceci dit, entre les grandes Teutonnes et les grands Teutons, subsiste aussi un monde de différence,... oserais-je pronostiquer que les championnes du monde seraient battues par les gars de Verviers ou de l'Union du Centre ? ! Attention : je dis différence de niveau compétitif, mais pas différence de plaisir pour le spectateur ! D'abord parce que le plaisir en foot n'est pas fonction du niveau des protagonistes. Ensuite parce que les filles marquent plus de buts (3,47 de moyenne au Mondial 2007) et jouent moins brutal/vicieux que les mecs (aucun carton rouge direct en Chine, seulement 2,5 cartons jaunes par match). Enfin parce que j'ai flashé sur Fatmire Bajramaj, la benjamine de la Mannschaft, flamboyante dribbleuse blonde. Fausse blonde peut-être, mais vraie dribbleuse sûrement. Jolie, Bajramaj, si son ramage ressemble à son plumage... Rapport à ce que je disais supra, il arrive que l'£il se rince inopinément, sans nous demander notre avis. par bernard jeunejean