Ainsi d'après un article paru dans Sport/Foot Magazine je serais un usurpateur potentiel, un falsificateur de CV ! (...) Mon CV serait-il imprécis ? Ou pire ? Pour le savoir, il eût suffi que vous me le demandiez et je vous l'aurais bien volontiers donné à lire. (...) Les étapes de ma carrière de joueur et d'entraîneur s'y trouvent. Les différentes fonctions que j'ai occupées notamment à l'AS Nancy Lorraine également. Des gens - voire des journalistes - peu au fait des rouages de la formation, ont pu confondre les deux fonctions (Formation & Préformation) et m'attribuer du même coup des propos que je n'ai j...

Ainsi d'après un article paru dans Sport/Foot Magazine je serais un usurpateur potentiel, un falsificateur de CV ! (...) Mon CV serait-il imprécis ? Ou pire ? Pour le savoir, il eût suffi que vous me le demandiez et je vous l'aurais bien volontiers donné à lire. (...) Les étapes de ma carrière de joueur et d'entraîneur s'y trouvent. Les différentes fonctions que j'ai occupées notamment à l'AS Nancy Lorraine également. Des gens - voire des journalistes - peu au fait des rouages de la formation, ont pu confondre les deux fonctions (Formation & Préformation) et m'attribuer du même coup des propos que je n'ai jamais tenus. Mon CV est le seul gage de ma bonne foi. Un journaliste soucieux de recouper ses informations y aurait trouvé matière à faire un sort aux ragots et autres calomnies que vous avez complaisamment relayées. Quant aux sites internet auxquels fait référence Monsieur Wintacq, qu'il sache que je n'en suis ni le rédacteur responsable ni l'initiateur et que, par conséquent, ses propos à mon sujet sont purement et simplement diffamatoires. Et pour ce qui est de la tricherie, qu'il me permette de lui dire qu'il n'a de leçon morale à donner à personne, lui qui s'est fait surprendre en flagrant délit de copier à une épreuve d'examen de préparation physique pour l'obtention du diplôme d'entraîneur UEFA A au printemps dernier. (...) Quant au témoignage de Monsieur Maatar, exclu du club de Nancy en fin de saison 98-99 et actuellement directeur du centre, il est à noter qu'il a déjà corrigé ses propos dans la DH et surtout qu'il ne sait pas de quoi il parle puisqu'il n'était pas au centre de formation quand j'y étais et ne peut donc connaître les tâches que j'assumais à l'époque. Laszlo Bölöni, dont j'ai eu l'honneur d'être l'assistant entre 99 & 00, vous précisera, comme il le dit dans une interview à mon sujet dans la DH, que j'étais bien le Directeur technique de la Préformation dès 2002 mais que, vu le manque de moyens à l'époque, je me suis souvent vu confier, avec mes deux autres collègues, des responsabilités propres à un Directeur de centre. (...) Pourquoi aurais-je donc pris le risque de mentir sur mon CV et puis d'envoyer mon staff visiter le centre de Nancy, en plein c£ur de mon passé ? La saison dernière, grâce à mes relations intactes avec mon ex-employeur, huit éducateurs du club montois ont été en stage dans le club lorrain. (...) Fort de cette expérience, j'ai envoyé, lors de notre dernier stage à Vittel, cinq membres de mon staff à Nancy. Pour me remercier, ils ont, sous le couvert de l'anonymat, alimenté des critiques non fondées à mon égard. Vous pourrez juger par vous-même du genre de collaborateurs dont je dispose pour travailler au quotidien et peut-être y trouver une explication partielle à nos médiocres résultats. La rédaction : Comment Christophe Dessy peut-il nous reprocher de ne pas lui avoir posé de questions... alors qu'il a constamment refusé de parler avec nous, et donc d'être transparent, depuis qu'il est en poste à Mons ? Nous constatons, heureusement pour lui, qu'il a repensé sa communication. Nous lui souhaitons bonne chance pour la suite de sa carrière d'entraîneur. CHRISTOPHE DESSY, MONS