Le Beerschot a subi une métamorphose complète en l'espace de quelques mois. Le management, le staff et le noyau comptent plus de visages inconnus qu'autre chose. Chacun se demande maintenant quel effet aura ce rajeunissement sur le terrain car les résultats sportifs seront déterminants dans la réussite du projet de Patrick Vanoppen, le nouvel homme fort.
...

Le Beerschot a subi une métamorphose complète en l'espace de quelques mois. Le management, le staff et le noyau comptent plus de visages inconnus qu'autre chose. Chacun se demande maintenant quel effet aura ce rajeunissement sur le terrain car les résultats sportifs seront déterminants dans la réussite du projet de Patrick Vanoppen, le nouvel homme fort. Jacky Mathijssen affirme n'être pas encore satisfait de sa défense. Il n'a pas de problème dans le but : Tome Pacovski a démontré lors du match de... gala contre Saint-Trond qu'il était complètement rétabli de sa double fracture. En outre, Thomas Kaminski (18 ans) l'a brillamment remplacé la saison passée. Au c£ur de la défense, Gary Kagelmacher, resté au club, doit devenir le nouveau patron. Il peut être flanqué de Jon Gudni Fjoluson, Tomislav Mikulic, Trésor Diowo, Mike Smet, Roy Mauro ou Dries Wuytens mais ces trois derniers peuvent aussi évoluer à l'arrière droit, même si Dor Malul semble être le premier choix à ce poste. Sive Phekezela, qui est également un arrière droit, ne jouera pas d'emblée, pas plus que l'autre Sud-Africain, le médian Lindani Ntamo. Diowo entre aussi en ligne de compte pour le back gauche, même s'il paraît logique que Peter Van der Heyden y soit préféré et que sa doublure soit Vusumuzi Nyoni. Fjoluson et Wuytens ont des problèmes d'intégration, a d'ores et déjà annoncé Mathijssen. Wim De Decker conserve son rôle de prédilection, celui de pare-chocs. Johanna Omolo est également un médian défensif moderne. La saison dernière, le Beerschot n'avait pas de véritable médian droit. Faris Haroun occupait ce poste mais il rejoint volontiers l'axe. De toute façon, le club lui a signifié qu'il pouvait partir alors que son contrat court jusqu'en juin prochain. A gauche, Nyoni peut glisser d'un cran au cas où Bart Goor et Roni Porokara seraient indisponibles de concert. Le Finlandais, blessé, va probablement rater le début du championnat. Conor Laerenbergh constitue une autre alternative. Au c£ur de cette ligne, Hernan Losada apportera sa créativité. Il a inscrit six buts en 29 matches de championnat à Charleroi et délivré trois assists, la saison dernière. Trois avants sont restés : Adnan Custovic (auteur de 5 buts en 32 joutes de championnat la saison passée), Guillaume François (2b/15m) et Sherjill MacDonald (4b/19 m). La moyenne d' Ibrahima Sidibe à Saint-Trond n'était pas nettement plus élevée la saison dernière : 7b/28m. Enfin, il y a Roei Dayan, qui provient de Hapoel Acre. Le Beerschot a clairement opté pour l'expérience dans son axe central. Kagelmacher n'a que 23 ans mais démontre que ce n'est pas un hasard si, jadis, le Real Madrid avait un faible pour lui. La saison passée, il a découvert toutes les facettes du club. De Decker et Losada, âgés de 28 ans, font aussi partie des meubles. Quant à Sidibe, du haut de ses 30 ans, il regorge d'expérience. La principale question est de savoir si, cette saison, Vanoppen parviendra à honorer ses paiements à temps. Ce sera indispensable pour maintenir l'attention sur le terrain et signer une saison sans tache, ce qui constitue la principale ambition du Beerschot puisque son large noyau regorge de beaucoup de nouveaux joueurs, dont on ne connaît pas encore précisément les aptitudes en D1 belge. Suite au chamboulement de l'année dernière, cette équipe aura besoin de temps, à l'image du club tout entier, pour que chacun trouve ses marques. Adresse : Atletenstraat 80, 2020 Antwerpen. Tél. 03-248 13 13 ; Fax 03-248 13 14 Internet : www.beerschot.be E-mail : info@beerschot.be Managing director (président) : Patrick Vanoppen Secrétaire général : Jacques Vanderveren Coordinateur sportif : Chris Van Puyvelde Manager commercial : Tony Vermeulen Manager opérationnel : Patrick Meesters Stade : Olympique, 12.400 places Sponsors : Quick Restaurants, Junkers, Hyundai, Palm, Ville d'Anvers, Euphony, Provincie Antwerpen et Jako Budget : 9 millions d'euros Nombre d'internationaux : 8 Total de sélections : 17 Joueur le plus capé : Mike Verstraeten, 6 (1997-98, total personnel : 6) Date de fondation : 20 mai 1920 (fusion Germinal Ekeren/Beerschot ; GBA dès le 21 janvier 1999 et Koninklijk Beerschot Antwerpen Club depuis le 30 avril 2011) Date d'affiliation : 30 juillet 1942 Matricule : 3530 Couleurs : mauve et blanc PAR KRISTOF DE RYCK