Le football italien est certes relégué dans l'ombre des compétitions espagnole et anglaise mais, la saison passée, les stades vétustes de Série A et de Série B ont attiré plus de spectateurs que lors des exercices précédents. L'élite a enregistré une hausse de 8,7 % mais la progression de l'étage inférieur est négligeable. Quinze des vingt clubs de D1 ont rempli plus de 50 % de leurs gradins. En moyenne, les clubs de Série A ont accueilli 2.022 spectateurs de plus par match, ceux de Série B 23. Au total, 9,5 millions de personnes ont rallié les stades de Série A la saison passée, contre 7,12 millions il y a deux ans.
...

Le football italien est certes relégué dans l'ombre des compétitions espagnole et anglaise mais, la saison passée, les stades vétustes de Série A et de Série B ont attiré plus de spectateurs que lors des exercices précédents. L'élite a enregistré une hausse de 8,7 % mais la progression de l'étage inférieur est négligeable. Quinze des vingt clubs de D1 ont rempli plus de 50 % de leurs gradins. En moyenne, les clubs de Série A ont accueilli 2.022 spectateurs de plus par match, ceux de Série B 23. Au total, 9,5 millions de personnes ont rallié les stades de Série A la saison passée, contre 7,12 millions il y a deux ans. Les clubs milanais sont leaders. Le Milan de Maldini, Kaká, Beckham et Cie a attiré 59.731 personnes. L'Inter, champion, suit avec 55.345. Naples est troisième (39.936) devant l'AS Rome (39.374) et la Lazio (35.013). Les cinq clubs les plus populaires sont donc issus des trois plus vastes cités transalpines : Rome compte 2,5 millions d'habitants, Milan 1,2 et Naples un million. La Fiorentina (31.381) est sixième devant Genoa (26.600), Palerme (23.534) et la Sampdoria (23.314). La Juventus, le club le plus populaire d'Italie, est neuvième avec seulement 22.396 spectateurs en moyenne. Elle se produit dans la quatrième ville d'Italie mais elle se produit dans le petit Stadio Comunale, qui n'offre que 25.440 places, en attendant la fin des travaux au stade Delle Alpi, qui aura une capacité de 40.000 sièges. Sienne est lanterne rouge avec une moyenne de 10.923 personnes. Le club est sis dans la ville la moins peuplée de D1 (54.000) et est d'ailleurs le seul à ne pas représenter une des 60 plus grandes villes. La Reggina (11.773), rétrogradée, et l'étonnant Cagliari (12.053) devancent Sienne. Le Bologne de Gaby Mudingayi, septième ville de la Botte, est onzième avec 21.640 spectateurs, suivi par Catane, Torino, Udinese, Chievo, Lecce et l'Atalanta. Le Standard et Anderlecht occuperaient la septième ou la huitième place, au niveau de Genoa et de Palerme, si on les transposait en Italie. En Série B, Bari, neuvième ville, a attiré le plus de monde : une moyenne de 15.000, devant Salernitana (12.000) et Parme (10.000), qui accompagne le club de Jean-François Gillet à l'échelon supérieur. ALEXANDRE PATO et Andrea Pirlone peuvent quitter Milan, selon le nouvel entraîneur, Leonardo. Plusieurs joueurs sont mécontents du départ de Kaká. Chelsea, qu'entraîne désormais Carlo Ancelotti, convoite les deux joueurs précités et aimerait aussi embaucher Paolo Maldini, qui s'exprime dans un anglais parfait, comme team-manager ou entraîneur adjoint. En attendant, les Rossoneri ont un nouveau joueur : Aly Chissokho, un jeune arrière gauche français (21 ans), qui a fait ses classes à Geugnon avant de passer à Vitoria Setubal et Porto et de figurer dans le top 11 de la Ligue des Champions. GIANLUCA ATZORI (38 ans) succède à Walter Zengacomme entraîneur principal de Catane. Il avait déjà travaillé au club il y a deux ans, comme entraîneur adjoint avant de rejoindre Ravenne. MONTÉE. On connaîtra samedi qui de Brescia ou Livourne accompagnera Bari et Parme en Série A. La semaine dernière, dans le derby toscan des playoffs, Livourne a refait un retard de 2-0 : il a vaincu Grosseto 4-1, les visiteurs terminant le match à sept. Brescia a éliminé Empoli. Livourne, troisième du championnat régulier, remonterait après une saison d'absence, Brescia, quatrième, joue en Série B depuis 2005. GENOA est la plus active sur le marché des transferts. Il a embauché l'avant Sergio Floccari(27 ans), auteur de vingt buts en deux saisons à l'Atalanta, et le médian, international marocain Houssine Kharja(26 ans, Sienne). Celui-ci doit remplacer Thiago Motta, qui a rejoint l'Inter. Genoa a également transféré RobertAcquafresca, propriété de l'Inter qui a marqué douze buts pour Cagliari, auquel il était loué depuis deux ans. VENISE, pensionnaire de Série A en 2002, s'est maintenu de justesse en D3, via le tour final. Il change encore de propriétaire. Les joueurs qui ont assuré le maintien ne sont plus payés depuis sept mois. Sept ont été expulsés de leur domicile, le loyer n'étant pas payé. Le club est parvenu à leur fournir une chambre d'hôtel. GEERT FOUTRÉ