Dans le plan directeur Samen Scoren 2009-2014, la fédération hollandaise avait fixé des objectifs à son équipe nationale et à ses clubs en matière de résultats. Maintenant que ce plan arrive à échéance, on peut tirer le bilan. L'objectif numéro un, qui consistait à se qualifier pour les Coupes du monde 2010 et 2014 ainsi que pour le championnat d'Europe 2012, a été atteint. L'objectif numéro deux était d'atteindre une demi-finale d'un championnat d'Europe ou d'une Coupe du monde. Les Pays-Bas ont disputé la finale du Mondial 2010 en Afrique du Sud (défaite face à ...

Dans le plan directeur Samen Scoren 2009-2014, la fédération hollandaise avait fixé des objectifs à son équipe nationale et à ses clubs en matière de résultats. Maintenant que ce plan arrive à échéance, on peut tirer le bilan. L'objectif numéro un, qui consistait à se qualifier pour les Coupes du monde 2010 et 2014 ainsi que pour le championnat d'Europe 2012, a été atteint. L'objectif numéro deux était d'atteindre une demi-finale d'un championnat d'Europe ou d'une Coupe du monde. Les Pays-Bas ont disputé la finale du Mondial 2010 en Afrique du Sud (défaite face à l'Espagne) mais l'Euro 2012 fut un fiasco puisqu'ils furent éliminés à l'issue des matches de poules. La fédération hollandaise voulait également voir son équipe nationale se maintenir dans le Top 8 du ranking mondial mais les Pays-Bas ne sont que quinzièmes, soit leur plus mauvais classement depuis 2002. Tout cela pour dire que Louis van Gaal, sélectionneur national, est sous pression. Il doit d'abord composer avec la blessure de son médian défensif, Kevin Strootman (24). Le joueur de l'AS Rome s'est déchiré les ligaments du genou gauche début mars et sera absent pour neuf mois. Un coup dur qui fait frémir Arjen Robben (30). L'ailier du Bayern, vice-capitaine de l'équipe nationale, défend la cause de Wesley Sneijder (29). Le médian offensif de Galatasaray fut l'un des joueurs-clefs de la sélection en Afrique du Sud mais lors des qualifications pour le Brésil, il ne joua pratiquement pas. Van Gaal a fortement rajeuni le groupe et Sneijder ne fait plus partie des incontournables. " S'il joue à son niveau et qu'il est en forme, ce qui semble être le cas pour le moment, c'est un joueur de classe ", déclare Robben dans la presse hollandaise. " Nous avons besoin d'un joueur comme lui au Brésil. " Sur le plan défensif, Van Gaal doit encore prendre quelques décisions importantes. Au poste d'arrière gauche, il ne pourra sans doute pas compter sur Jetro Willems (20). Le joueur du PSV s'est déchiré le ligament interne du genou. Cela augmente les chances de sélection de Daley Blind (24) mais Co Adriaanse est surtout sous le charme de Terence Kongolo (20), de Feyenoord. " Il a tout ce dont un défenseur moderne a besoin : une bonne technique, de grandes jambes et de la vitesse. Il constitue une option dont il faut tenir compte. " Ruud Gullit, surtout, se fait du souci pour la défense. " Ron Vlar est notre seul véritable défenseur ", dit-il dans Voetbal International. " Stefan de Vrij, Bruno Martins Indi, Karim Rekik, Joël Veltman, Terence Kongolo ou John Heintinga, ça ne me dit rien. Pour ce qui est des arrières latéraux, je ne vois pas trop non plus. On pourrait aligner Gregory van der Wiel à droite mais Daryl Janmaat et Blind ne sont pas assez rapides. Ce qui risque de nous poser de gros problèmes contre un pays comme le Chili. " PAR FRÉDÉRIC VANHEULE