Les vacances des dépliants touristiques, c'est Sea, sex and sun... sauf que la réalité ne permet pas toujours de concrétiser. Il fait un temps pourri de remise générale, le soleil ne prend pas ses responsabilités, la mer est démontée alors qu'on ne lui a rien fait : et l'on reprend le turbin limite dépressif, blanc comme onze aspirines, en maugréant - Z'étaient où les filles du bord de mer ? Le truc pour dribbler ça si on aime le foot, la solution de rechange à emmener avec soi au cas où, s'appelle Polar, péno, peinard ! Planquez dans vos bagages quelques polars qui causent foot et se dévorent facile : en amorçant sereinement votre rentrée footeuse 2009-2010, vous vivrez des frissons fameux ! Par procuration, d'accord... mais c'est aussi le cas quand vous regardez Lionel Messi au lieu de jouer vous-même, non ? ! Pas mal de policiers d'inspiration footeuse ont...

Les vacances des dépliants touristiques, c'est Sea, sex and sun... sauf que la réalité ne permet pas toujours de concrétiser. Il fait un temps pourri de remise générale, le soleil ne prend pas ses responsabilités, la mer est démontée alors qu'on ne lui a rien fait : et l'on reprend le turbin limite dépressif, blanc comme onze aspirines, en maugréant - Z'étaient où les filles du bord de mer ? Le truc pour dribbler ça si on aime le foot, la solution de rechange à emmener avec soi au cas où, s'appelle Polar, péno, peinard ! Planquez dans vos bagages quelques polars qui causent foot et se dévorent facile : en amorçant sereinement votre rentrée footeuse 2009-2010, vous vivrez des frissons fameux ! Par procuration, d'accord... mais c'est aussi le cas quand vous regardez Lionel Messi au lieu de jouer vous-même, non ? ! Pas mal de policiers d'inspiration footeuse ont paru ces dix dernières années : car le polar d'aujourd'hui ne se contente plus d'une énigme et d'un assassin, il pose aussi un regard critique sur la société environnante... et le foot fourgue aux auteurs de quoi s'alimenter à gogo : affairisme, drogue, corruption, people, alcool et p'tites pépées, y'a tout pour une bonne soupe ! Déboulez chez le libraire ou à la bibliothèque pour dénicher ce qui suit, bonnes vacances à vous et à moi aussi. - E. Giacometti et K. Nedjari, Tu ne marcheras jamais seul, M. Lafon, 2009. Foot-business et oligarques russes, de Paris à Londres et Saint-Pétersbourg. Surnommé leButeur, un serial-killer exécute ses victimes en leur shootant dans la tête ! - J.-C. Maquet, Le vampire du stade Bollaert, Ravet Anceau, 2008. Un exorciste, et des cadavres tout nus retrouvés dans les toilettes durant le match Lens-Bordeaux ! - M. Fernandez et C. Rampal, Narco Football Club, Moisson rouge, 2008. Docu/polar sur fond de finale de Copa Libertadores : les Chacals et les Coyotes sont deux équipes mexicaines aux mains des cartels de la drogue. - C. Jaquet, Maudit foot !, Slatkine, 2008. Psychose à Genève avant l'Euro 2008 : un reste de cadavre emmuré dans le stade, un spectateur empoisonné dans une buvette... - C. Férey, Raclée de verts, La Branche, 2007. A chaque coup de sifflet final, un obsédé de Saint-Etienne s'en va trucider du sexe opposé... - R. Grassi, Pastis à l'OM, Payot, 2007. Intrigue policière dans laquelle un journaliste imaginé croise des personnalités bien réelles, de Bernard Tapie à Pape Diouf. - P. Cherruau et C. Leblanc, Ballon noir, L'écailler du Sud, 2006. Disparition d'un espoir nigérian au moment de son transfert vers un club japonais, beaucoup de morts pour le retrouver... - J.P. Delfino, Embrouilles au vélodrome, Métailié, 2002. Mafia marseillaise, ballets roses et tabassages, ça flingue sec pour un petit Brésilien surdoué des pieds.... - G. Lambertoni, Place des trépassés, Atout, 2001. Venger son grand-père mort ou entrer clandestinement en France pour devenir un grand footballeur, le jeune Marocain doit choisir... - J. Jaque, Meurtre au vélodrome, Accolade, 2000. Marseille inspire le polar footeux.... - D. Quester, Estocades, Petrelle, 2001. Un quinqua de province, coach amateur, apprend la mort de l'amant de sa femme qui fut son ami.... - P. Cherruau, Lagos 666, Baleine, 2000. Plongée dans le monde glauque des managers... - M. des Princes, Meurtre à la Coupe du Monde, Calmann-Lévy, 1998. Deux mois avant le Mondial 98, Aimé Jacquet disparaît ! - D. Manotti, Kop, Rivages, 1998. La dealeuse assassinée était la s£ur du régisseur du club de Lisle-sur-Seine, en plein boom et en passe de devenir champion de France. Y a-t-il un lien ? - M. Pelé et F. Prilleux, Kop d'immondes, Baleine, 1998. A Guingamp, le célèbre Poulpe enquête sur l'assassinat de l'entraîneur allemand... G. Roberts, La fabrique de hooligans, Fleuve Noir, 1999. Un must du genre même si, dans son édition originale anglaise, il date déjà de 1995.l En 2002, les éditions Adcan créent la collection Footpolar. Le principe est qu'un auteur différent centre chaque fois son intrigue policière sur un club de foot, son passé, son présent. Une dizaine de titres verront le jour jusqu'en 2004 : F. Thomazeau, Sang et mort (Lens) P. Serisier, Verts comme l'enfer (St-Etienne) F. Houdaer, Comme un Lyon en cage (Lyon) J.P. Delfino, Droit aux brutes (Marseille) L. Bathelot, Y'a plus de sushis pour les Bleus (équipe de France) S. Quadruppani, Carton noir au Parc (PSG) N. Iannetta-Sabatier, Un Bordeaux qui tache (Bordeaux) J.P. Bouchard, Du sang dans le Chablis (Auxerre) L. Michel, Crampons aiguilles (Nantes) J.M. Brochen, Larmes blanches à Monte-Carlo (Nantes) par bernard jeunejeanLe foot fourgue aux auteurs de quoi s'alimenter à gogo : affairisme, drogue, corruption, people et p'tites pépées.