"Et qu'est-ce qu'on fait si je suis sur la liste. Ce n'est quand même pas à moi de dire si j'étais bon ou mauvais ", dit Jan Mulder, soucieux de sa crédibilité. Mulder et Marc Degryse soupirent : l'exercice n'est pas facile. Mais à Zellik, les portes se referment impitoyablement derrière eux : elles ne s'ouvriront que lorsque nous aurons établi une liste des cinquante meilleurs joueurs belges et étrangers ainsi que des dix meilleurs entraîneurs belges et étrangers de tous les temps ayant oeuvré en Belgique.
...