Le foot amateur ne reprendra pas. Les classements définitifs ont été établis en tenant compte de coefficients par rapport aux matches joués par chaque club.

" Il y a près de 2.000 clubs amateurs en Belgique, et pour plus de 1.800, on a pris la meilleure décision possible et ils estiment que notre méthode de calcul est correcte ", signale Daniel Boccar, secrétaire-général de l'Association des Clubs Francophones de Football. Quelques dizaines d'autres n'acceptent pas les verdicts. L'ACFF s'attend à des procédures. " S'ils attaquent sur le principe des coefficients, ils devront aussi attaquer l'UEFA et la FIFA, qui travaillent selon les mêmes règles. Ceux qui font du bruit sont ceux qui descendent et ceux qui gardaient un espoir de promotion. On a pris des mesures exceptionnelles dans des circonstances exceptionnelles. " Il n'y a pas de recours possible. " Ceux qui voudront introduire un recours devront aller au civil et attaquer l'Union Belge. "

Le foot amateur ne reprendra pas. Les classements définitifs ont été établis en tenant compte de coefficients par rapport aux matches joués par chaque club. " Il y a près de 2.000 clubs amateurs en Belgique, et pour plus de 1.800, on a pris la meilleure décision possible et ils estiment que notre méthode de calcul est correcte ", signale Daniel Boccar, secrétaire-général de l'Association des Clubs Francophones de Football. Quelques dizaines d'autres n'acceptent pas les verdicts. L'ACFF s'attend à des procédures. " S'ils attaquent sur le principe des coefficients, ils devront aussi attaquer l'UEFA et la FIFA, qui travaillent selon les mêmes règles. Ceux qui font du bruit sont ceux qui descendent et ceux qui gardaient un espoir de promotion. On a pris des mesures exceptionnelles dans des circonstances exceptionnelles. " Il n'y a pas de recours possible. " Ceux qui voudront introduire un recours devront aller au civil et attaquer l'Union Belge. "