Rivaldo ne peut plus rêver du derby milanais contre son compatriote Ronaldo. Alors qu'il n'arrêtait pas de dire que le Brésilien allait rester dans son, club, le président de l'Inter ne pouvait refuser les 45 millions d'euros que lui ont proposé les dirigeants du Real Madrid. En fait, l'Inter avait voulu assurer ses arrières et avait accepté de rediscuter à partir du moment oæ le départ de la star brésilienne avait été pallié par l'arrivée de Crespo acquis à la Lazio pour 26 millions d'euros. Une affaire rondement menée dans la mesure où le club romain doit absolument mettre de l'ordr...

Rivaldo ne peut plus rêver du derby milanais contre son compatriote Ronaldo. Alors qu'il n'arrêtait pas de dire que le Brésilien allait rester dans son, club, le président de l'Inter ne pouvait refuser les 45 millions d'euros que lui ont proposé les dirigeants du Real Madrid. En fait, l'Inter avait voulu assurer ses arrières et avait accepté de rediscuter à partir du moment oæ le départ de la star brésilienne avait été pallié par l'arrivée de Crespo acquis à la Lazio pour 26 millions d'euros. Une affaire rondement menée dans la mesure où le club romain doit absolument mettre de l'ordre dans ses finances surtout depuis que voici deux semaines la FIFA lui en a intimé l'ordre. Donc, il fallait vendre et le feuilleton Nesta a également pris fin le dernier jour, le défenseur international passant au milan AC pour 30 millions d'euros. Avec l'argent récolté, la Lazio a acquis le défenseur Oddo (Vérone) et le médian Manfredini. En revanche, le Brésilien Eriberto (Chievo), qui après avoir déclaré qu'il avait faussé son identité (il s'appelait Luciano et était âgé de 27 ans et non pas de 23), ne veut plus rejoindre le club de la capitale. Il n'entend pas vivre la même expérience que Mendieta (Barcelone) et Poborsky (Sparta Prague). Le médian Baronio (Perugia) peut lui aussi partir. En revanche, Chiesa, l'international qui se trouvait libre après la faillite de la Fiorentina a rejoint le club. Entre-temps, l'Inter a offert Corradi en prêt alors que ce joueur venait à peine d'être acheté à prix d'or à Chievo Avec la Lazio, Parme a aussi laisser partir un bon nombre de joueurs. Courtisé depuis belle lurette, Di Vaio a reçu son bon de sortie en échange de 26 millions d'euros. Précédemment, Cannavaro, le défenseur international avait pris la route de l'Intertandis qu'en dernière minute Micoud, mettait le cap sur l'Allemagne (Werder Brême), Parme s'est débarrassé de ses gros salaires ( Sartor, Boghossian) et, pour remplacer Di Vaio, il a choisi l'attaquant roumain Mutu. Ce dernier tenait à quitter Vérone, qui était descendu en D2, et il sera aligné en pointe de l'attaque en compagnie du jeune Brésilien Adriano, que l'Inter avait prêté en cours de saison à la Fiorentina.. Au rayon des entrées, .le club parmesan a reçu en prêt de la Juventus, Brighi, un jeune médian très prometteur et qui vient justement d'entrer dans le rayon de l'équipe nationale... C'est toutefois l'AC Milan qui semble avoir fait les meilleurs achats. Outre Rivaldo (Barcelone) et Nesta, il a transféré Seedorf (Inter) et Tomasson (Feyenoord), sans oublier le fait que le club milanais a redonné une nouvelle chance à son fidèle défenseur Costacurta, qui, dans un premier temps, s'était retrouvé sans employeur .. L'Inter a enrôlé Cannavaro et Crespo mais aussi les défenseurs Adani (libre suite à la faillite de la Fiorentina) et Gamarra (AEK Athènes). Les autres clubs du top, la Juventus et l'AS Roma ne sont pas restés sans réaction même si le passage de Davids de Turin à Rome n'a pas eu lieu Avec les défenseurs Sartor et Dellas (Perugia) et le médian espagnol Guardiola (Brescia), la Roma a considéré qu'elle était parée. (G Foutré)