Le titre est-il déjà joué après un quart du championnat ? Arsenal poursuit sur sa lancée. Après neuf journées, il compte déjà cinq points d'avance sur son premier poursuivant. Samedi, Aston Villa a ouvert la marque mais avant même le repos, Arsenal a refait son retard. En neuf matches, ce club qui personnifie la sérénité a déjà inscrit 29 buts.

Les deux autres prétendants au titre sont moins sereins. Chelsea a essuyé son premier revers de la saison à Manchester City. Nicolas Anelka a provoqué et converti un penalty, infligeant au club londonien son premier but contre en déplacement. L'infécondité de l'attaque est impossible à dissimuler : huit buts en neuf matches. En coulisses, pour ne rien arranger, Mourinho est en froid avec le Roumain Mutu, qui avait entamé la saison dernière sur les chapeaux de roues mais ne joue plus beaucoup. Le week-end dernier, il aurait même pris sans permission des vacances en Italie, si l'on en croit différents journaux du dimanche.

Manchester United, qui vient de concéder son cinquième nul de la saison, accuse 11 points de retard sur Arsenal. Alex Ferguson a laissé Wayne Rooney sur le banc pendant une heure mais a aligné de concert Smith, Van Nistelrooy et Saha. Avec Ronaldo en plus, ça fait un fameux compartiment offensif mais pas de but. United n'a trouvé le chemin des filets que neuf fois en autant de matches.

Dimanche, l'équipe jouera son dernier atout contre Arsenal. Alex Ferguson, qui ne déteste pas les passes d'armes, a rappelé quelques souvenirs de la joute de l'année passée, le match du scandale. Il s'était achevé sur un nul blanc, dans le plus grand tumulte. Patrick Vieira fut exclu et, à la fin, Lauren, Keown et Parlour insultèrent tellement Ruud van Nistelrooy pour avoir raté un penalty, qu'ils avaient écopé respectivement de quatre, trois et un match de suspension. Beaucoup trop peu, selon Sir Alex. Que se passera-t-il dimanche ?

MICHAEL OWEN peut revenir en Angleterre en janvier s'il le veut. Newcastle est prêt à reprendre l'avant, qui ne joue quasiment pas au Real. STEVE McMANAMAN pourrait mettre fin à sa carrière en fin de saison. Son contrat à Manchester City expire en juin. LA FA veut organiser la finale de la Coupe de l'UEFA à Manchester en 2006 et celle de la Ligue des Champions dans le nouveau stade de Wembley, qui devrait être achevé en 2006.

BUTEURS : 1. Henry (Arsenal) 8 buts ; 2. Reyes (Arsenal), Anelka (Manchester City), Pires (Arsenal) 6 ; 5. Johnson (Crystal Palace) 5.

(P. T'Kint)

Le titre est-il déjà joué après un quart du championnat ? Arsenal poursuit sur sa lancée. Après neuf journées, il compte déjà cinq points d'avance sur son premier poursuivant. Samedi, Aston Villa a ouvert la marque mais avant même le repos, Arsenal a refait son retard. En neuf matches, ce club qui personnifie la sérénité a déjà inscrit 29 buts. Les deux autres prétendants au titre sont moins sereins. Chelsea a essuyé son premier revers de la saison à Manchester City. Nicolas Anelka a provoqué et converti un penalty, infligeant au club londonien son premier but contre en déplacement. L'infécondité de l'attaque est impossible à dissimuler : huit buts en neuf matches. En coulisses, pour ne rien arranger, Mourinho est en froid avec le Roumain Mutu, qui avait entamé la saison dernière sur les chapeaux de roues mais ne joue plus beaucoup. Le week-end dernier, il aurait même pris sans permission des vacances en Italie, si l'on en croit différents journaux du dimanche. Manchester United, qui vient de concéder son cinquième nul de la saison, accuse 11 points de retard sur Arsenal. Alex Ferguson a laissé Wayne Rooney sur le banc pendant une heure mais a aligné de concert Smith, Van Nistelrooy et Saha. Avec Ronaldo en plus, ça fait un fameux compartiment offensif mais pas de but. United n'a trouvé le chemin des filets que neuf fois en autant de matches. Dimanche, l'équipe jouera son dernier atout contre Arsenal. Alex Ferguson, qui ne déteste pas les passes d'armes, a rappelé quelques souvenirs de la joute de l'année passée, le match du scandale. Il s'était achevé sur un nul blanc, dans le plus grand tumulte. Patrick Vieira fut exclu et, à la fin, Lauren, Keown et Parlour insultèrent tellement Ruud van Nistelrooy pour avoir raté un penalty, qu'ils avaient écopé respectivement de quatre, trois et un match de suspension. Beaucoup trop peu, selon Sir Alex. Que se passera-t-il dimanche ? MICHAEL OWEN peut revenir en Angleterre en janvier s'il le veut. Newcastle est prêt à reprendre l'avant, qui ne joue quasiment pas au Real. STEVE McMANAMAN pourrait mettre fin à sa carrière en fin de saison. Son contrat à Manchester City expire en juin. LA FA veut organiser la finale de la Coupe de l'UEFA à Manchester en 2006 et celle de la Ligue des Champions dans le nouveau stade de Wembley, qui devrait être achevé en 2006. BUTEURS : 1. Henry (Arsenal) 8 buts ; 2. Reyes (Arsenal), Anelka (Manchester City), Pires (Arsenal) 6 ; 5. Johnson (Crystal Palace) 5. (P. T'Kint)