Incroyable : deux heures avant Pologne-Belgique, je croyais toujours que nous allions clôturer par deux matches comptant l'un pour du beurre, l'autre pour des prunes ! L'un chez des leaders forcément survoltés à l'idée de devenir les idoles qualifiées de leur public, l'autre à l'autre bout lointain d'une Europe élastique : deux matches tellement foireux que j'en arrivais presque à pardonner les foireuses douleurs dorsales des diables déserteurs... Puis je tombe sur la gazette, et j'y lis qu'il n'y a ni beurre ni prunes, mais bien deux raisons importantissimes de se défoncer le bide pour rafler deux victoires !
...

Incroyable : deux heures avant Pologne-Belgique, je croyais toujours que nous allions clôturer par deux matches comptant l'un pour du beurre, l'autre pour des prunes ! L'un chez des leaders forcément survoltés à l'idée de devenir les idoles qualifiées de leur public, l'autre à l'autre bout lointain d'une Europe élastique : deux matches tellement foireux que j'en arrivais presque à pardonner les foireuses douleurs dorsales des diables déserteurs... Puis je tombe sur la gazette, et j'y lis qu'il n'y a ni beurre ni prunes, mais bien deux raisons importantissimes de se défoncer le bide pour rafler deux victoires ! D'accord, la première raison n'était qu'une rumeur. From Belgrade : à savoir que la fédé serbe aurait proposé à sa cons£ur belge une prime d'encouragement d'un million d'euros pour la motiver à gagner en Pologne ! Pas insignifiant si l'on croit les rumeurs (encore elles !) de précarité financière de notre chère Union belge ! Certes, il eût fallu ristourner une partie de cette prime à nos pourris gâtés de joueurs, lesquels ne sauraient se muer soudain, pour les seuls beaux yeux du Roi des Belges, en patriotes motivés ! N'empêche que le solde n'eût pas été négligeable, mettant du beurre (encore lui !) dans les tristes épinards bancaires urbsfistes... Quoi ? La pratique est interdite parce que corruptrice ? Mouais. Calmos. La pratique est courante sous le manteau et proposer du pognon à des pros pour qu'ils tentent de gagner, c'est infiniment moins immoral que leur en refiler pour qu'ils perdent à coup sûr. Dans notre joli monde de matches truqués, commençons par nous remuer l'arrière-train pour éradiquer vraiment les péchés mortels, il sera encore temps ensuite de voir ce qu'on peut faire avec les véniels... De toute façon, la rumeur était infondée puisque Jean-Marie Philips a démenti. Ensuite et surtout, mazette je l'ignorais, fallait prendre des points pour ne pas tomber dans le quatrième chapeau ! Les chapeaux, basés sur le ranking/FIFA ! Les chapeaux pour le tirage au sort des éliminatoires du Mondial 2010... que vous connaîtrez quand vous lirez ces lignes ! Fallait être 27e européen pour figurer dans le troisième chapeau, et nous n'étions que 30e avant ces deux matches ! Diable ! Diables ! Si ça n'est pas un enjeu, qu'est-ce qu'un enjeu ? ! Etre dans le chapeau 4 et devoir se farcir demain, outre deux caïds, le Danemark ou la Bulgarie plutôt que Chypre ou la Moldavie, ce n'est pas kif-kif pour rêver d'émerger du groupe ! Etre fourré dans le quatrième chapeau, que ce soit cornaqués par René Vandereycken ou par un Messie, c'est rêver de l'Afrique du Sud en 2010 autant qu'en rêve le Lichtenstein... Ainsi, lors de ces deux matches, c'eût dû être BRANLE-BAS DE COMBAT en lettres capitales ! Tous au poste, RÉSISTE ET MORDS, pas d'histoires de dos à la mords-moi-le-n£ud, AUX ARMES CITOYENS, tous pour 2010, même Jacky Mathijssen et ses attaquants ! Ce ne fut rien de tout ça, à croire que VDE lui-même ignorait comme moi cette histoire de ranking. Ou alors, madré comme il l'est et déjà détenteur furax d'un C4 officieux, René n'a pas pris le risque d'un 6/6 qui pouvait placer son successeur cul dans le beurre dans le troisième chapeau ! Nom d'un chien, encore le beurre... et quel vilain procès d'intention, méchant Jeunejean ! Je plaisante. Vandereycken communique comme un manche, mais sa mauvaise foi de mauvais coucheur fut finalement rigolote : à choisir entre un orateur/langue de bois et un ours mal léché, je choisis l'ours... Hormis les résultats qu'il n'a pas obtenus (mais ça nous pend aussi au nez avec le suivant quel qu'il soit), René nous a fait passer un bon moment, riche en ronchonneries autant qu'en polémiques, le foot est là pour ça... Si j'en crois mes lectures, son grand mérite fut de nous avoir révélé des tas de jeunes joueurs inconnus, et capables d'évoluer parmi les Diables. Effectivement, 46 joueurs en 19 matches, ça fait des tas : même que si tu fais la même chose en club, on te descend pour crime de lèse-automatismes et tu te retrouves à l'asile après 19 matches ! Depuis VDE, tout footballeur pro possesseur d'une carte d'identité belge peut rêver d'être Diable Rouge. Grâce à René roi du test, nous avons effectivement découvert des tas de jeunes joueurs inconnus, effectivement capables d'évoluer parmi des Diables... qui perdent ! Reste une étape à franchir. C'est décidément rigolo. par bernard jeunejean