Milan s'est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des Champions pour la troisième fois en quatre ans. La façon dont il s'est imposé est impressionnante. Filippo Inzaghi n'a évité l'élimination qu'à trois minutes du terme et AndriyShevchenko a alourdi le score en inscrivant son 57e but européen. Il est ainsi le deuxième meilleur buteur de tous les temps, à égalité avec Eusebio mais derrière Gerd Müller, auteur de 69 buts. Marcello Lippi, le sélectionneur, commence à comprendre qu'il ne peut oublier Pippo gol en prévision du Mondial. Avec 52 buts en co...

Milan s'est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des Champions pour la troisième fois en quatre ans. La façon dont il s'est imposé est impressionnante. Filippo Inzaghi n'a évité l'élimination qu'à trois minutes du terme et AndriyShevchenko a alourdi le score en inscrivant son 57e but européen. Il est ainsi le deuxième meilleur buteur de tous les temps, à égalité avec Eusebio mais derrière Gerd Müller, auteur de 69 buts. Marcello Lippi, le sélectionneur, commence à comprendre qu'il ne peut oublier Pippo gol en prévision du Mondial. Avec 52 buts en coupes d'Europe, Inzaghi marque en moyenne 0,65 but par match et est le meilleur Italien de tous les temps, à la quatrième place. Milan a redressé la barre pour passer de 1-1 à 3-1 avec une équipe âgée. Huit des onze titulaires sont dans la trentaine. Cette année, AlessandroCostacurta va fêter ses 40 ans, Paolo Maldini en a 38 et Serginho 35. Seuls KakhaKaladze (28 ans), MassimoAmbrosini (29 ans) et le cadet, Kakà (24 ans) n'ont pas encore atteint le cap de la trentaine. Autre élément marquant, le lien qui unit les joueurs à leur club. A Milan, l'esprit de club n'est pas mort. Des 14 joueurs entrés en action, seuls JaapStam, Kakà, AlessandroNesta et ClarenceSeedorf ne portent pas le maillot des Rossoneri depuis cinq ans. L'Inter, lui, change de joueurs plus vite que de chemise. Seuls cinq des 14 footballeurs pris en compte mardi dernier y jouent depuis au moins cinq ans, le capitaine Javier Zanetti étant le recordman : il achève sa onzième saison. A l'approche du derby, la Gazzetta dello Sport a rappelé que SilvioBerlusconi, le propriétaire de Milan, avait failli se retrouver à l'Inter. En 1980, Sandro Mazzola, le président de l'Inter, avait demandé à l'icône médiatique sa collaboration pour l'organisation Mundialito des clubs. Berlusconi avait fait demander si Ivanoe Fraizzoli n'était pas disposé à vendre sa participation majoritaire du club. Le deal avait échoué. Début 1986, Berlusconi avait acheté Milan et entamé une belle histoire de succès. GIGI BUFFON, s'est blessé au pied droit lors du dernier échauffement, et n'a pas joué contre la Fiorentina. ChristianAbbiati a pris place dans les buts de la Juventus. LUCA TONI, l'avant de 28 ans de la Fiorentina, a marqué son 26e but en 32 matches. Il égale ainsi le record de club de Gabriel Batistutaet Kurt Hamrin. L'Argentin a réalisé cet exploit durant la saison 1994-1995, le Suédois en 1958-1959. LA JUVENTUS perd beaucoup d'argent suite à son élimination de la Ligue des Champions mais a trouvé un accord avec la RAI et RAI Trade pour lancer la Juve Channel. Elle a acquis les droits de toutes ses archives filmées pour 28 millions d'euros. Comme toutes les anciennes images, elles appartiennent à la RAI. Les intéressés paieront un abonnement de sept ou huit euros par mois. Une version anglaise est également prévue. Le club espère attirer 100.000 abonnés en l'espace de deux ans. L'INTER est condamné à une amende de 25.000 euros suite aux propos racistes de ses supporters à l'encontre de Marco André Zoro, le joueur de Messine. L'amende n'a pas été plus sévère parce que le club avait lui-même condamné fermement ces débordements. S'ils se répètent, l'Inter risque de recevoir une note plus salée et de devoir jouer plusieurs matches à guichets fermés. TRÉVISE, l'équipe de Walter Baseggio, est reléguée en D2. En revanche, la Lazio, avec GabyMudingayi monté à la 85e, reste en lutte pour l'UEFA. G . FOUTRÉ