Ambiance studieuse dans le petit bureau de la rédaction sportive bruxelloise de Vivacité. François Zaleski a passé l'après-midi à Bruges pour tenter d'en savoir plus sur la situation au stade Jan Breydel et en rapporter quelques échos à Erik Libois qui reçoit, ce soir, dans sa Troisième mi-temps ", Gaëtan Englebert, le milieu de terrain brugeois. C'es...

Ambiance studieuse dans le petit bureau de la rédaction sportive bruxelloise de Vivacité. François Zaleski a passé l'après-midi à Bruges pour tenter d'en savoir plus sur la situation au stade Jan Breydel et en rapporter quelques échos à Erik Libois qui reçoit, ce soir, dans sa Troisième mi-temps ", Gaëtan Englebert, le milieu de terrain brugeois. C'est, en effet, la tornade qui a soufflé à Bruges qui constituera la majeure partie du débat. Erik a d'ailleurs invité pour la première fois Peter Vandenbempt, de la VRTRadio. A ses côtés, Frédéric Larsimont représente le journal Le Soir. Englebert va être papa et ce sera peut-être pour ce soir. Il reçoit donc, en direct, l'autorisation de laisser son GSM branché et de partir à tout moment ! Derniers réglages avec Alexandra, la réalisatrice et les échanges peuvent commencer. C'est, bien entendu, l'ampleur de la décision qui interpelle les différents protagonistes mais qui a aussi surpris le joueur brugeois. Un mini sondage est lancé : " A qui la faute ?". Les auditeurs sont invités à répondre par SMS. A la question de savoir s'il manque un leader ou s'il y a un manque d'esprit d'équipe, Englebert répond et tente de justifier sans enjoliver et sans langue de bois. D'autres interrogations arrivent par le répondeur et il hoche la tête. Libois le reprend gentiment : " Il faut parler. On n'est pas à la télé, on ne voit pas vos réactions... ". Benoît Thans et Benjamin Deceuninck font leur apparition en régie, Gaëtan est également l'invité du débat de Studio 1. La collaboration en matière d'invités entre les deux émissions fonctionne bien (trop ?) et se régularise. On en profite pour apprendre que le surnom d'Englebert au FC Liège était le Merlan. Pas sûr qu'il voulait vraiment que cela se sache mais c'est l'émission où l'on doit tout dire ! Le grand rival du Club Bruges est également à l'honneur avec Herman Van Holsbeek qui commente le retour de Walter Baseggio chez les Mauves. 19 h 53. Une question fuse : " Gaëtan, toujours pas de bébé ?". Non, le portable est muet... Pour terminer, Libois revient sur le discours de Michel Platini à l'UEFA. Tout le monde s'accorde sur le côté romantique du programme du Français. Mais tous espèrent le voir arriver à ses fins, non sans souligner les difficultés qu'il rencontrera. Une note d'optimisme pour clore ce rendez-vous... E.L.