A l'entrée de la tribune d'honneur du stade Tondreau, un supporter montois crie sa colère, espérant que sa voix parvienne jusqu'aux oreilles de la direction. L'Albert vient d'être battu 2-3 par Denderhoutem, le leader de la Promotion B, et s'enfonce un peu plus dans la crise.
...

A l'entrée de la tribune d'honneur du stade Tondreau, un supporter montois crie sa colère, espérant que sa voix parvienne jusqu'aux oreilles de la direction. L'Albert vient d'être battu 2-3 par Denderhoutem, le leader de la Promotion B, et s'enfonce un peu plus dans la crise. L'effet Sergio Brio, qui avait permis aux Dragons de récolter quatre points sur six lors de son arrivée grâce à une défense de fer, semble déjà s'être estompé. Après les quatre buts encaissés à domicile contre St-Trond, Mons en a cette fois pris trois contre une équipe de D4. L'entraîneur italien parle d'un manque de concentration et de personnalité. Mais le mal semble plus profond. " J'avais visionné Mons à deux reprises et j'avais clairement constaté un manque de confiance dans ses rangs ", explique l'entraîneur du cercle flandrien DirkGeeraerd. " Pourtant, à la mi-temps, nous étions menés 2-1. J'ai alors demandé à mes joueurs : - Est- cenousquisommessimauvaisouMonsquiestsibon ? Nous avons égalisé à huit minutes de la fin, et j'ai insisté pour que l'on inscrive un troisième but avant la fin du temps réglementaire, car nous risquions de craquer en prolongation ". Certes, plusieurs joueurs montois étaient absents pour cause de blessure. " Mais on ne peut pas invoquer cela comme excuse lorsqu'on affronte une formation qui évolue trois étages plus bas en championnat ", affirme à juste titre ThaddéeGorniak. Celui-ci, soit dit entre parenthèses, évolua à l'arrière gauche, alors qu' ElAraichi avait pris place à l'arrière droit. C'était l'une des trouvailles de Sergio Brio, qui avait promu MustaphaDouai au rang de capitaine en l'absence de LiviuCiobotariu et qui avait offert une première titularisation sur le flanc gauche à DieudonnéLondo, repêché dans le noyau A alors qu'il avait dû s'entraîner avec l'équipe des FootballeurssansFrontières de MarcWuyts en début de saison. Le jeune SandroCordaro occupait le flanc droit. Claude- ArnaudRivenet, lui, est relégué dans le noyau B. " Dans les circonstances présentes, il vaut mieux se taire et travailler ", conclut EricJoly. (D. Devos) Georges Heylens commente le championnat.