Pour la seconde année consécutive, Christophe Delstanches présentera le plateau de départ et d'arrivée du Tour de France sur la RTBF.
...

Pour la seconde année consécutive, Christophe Delstanches présentera le plateau de départ et d'arrivée du Tour de France sur la RTBF. On a réalisé les meilleures audiences depuis dix ans en 2010. Michel Lecomte a donc décidé de continuer avec la même équipe. L'année dernière, il m'avait demandé de remplacer Jonathan Bradfer, parti pour le JT, car l'actualité sportive était très chargée. Il savait que je suivais beaucoup le cyclisme et que j'avais une grosse expérience du direct. Si. Tout d'abord, Rodrigo Beenkens est de retour et Laurent Bruwier va reprendre son activité de journaliste de terrain. Il viendra en plateau après chaque étape pour dresser un bilan. Cédric Vasseur sera là également. Sur la ligne d'arrivée, nous aurons deux caméras sans câble qui se focaliseront sur Philippe Gilbert et l'équipe Leopard-Trek pour les frères Schleck et Maxime Monfort. Sans oublier Alberto Contador. Elles nous permettront d'être plus réactifs à la fin de la course car les cyclistes rejoignent très vite leur caravane. Enfin, nous travaillerons dans un nouveau décor, avec un plateau plus grand et confortable. J'ai appris autant en une édition que pendant dix ans à la rédaction des sports. J'ai enchaîné les directs du 30 juin au 25 juillet avec seulement deux petits jours de repos. Même quand la conduite de l'émission est élaborée en début de journée, tu dois gérer un tas d'impondérables. Exemple : par trois fois, Alexandre Vinokourov nous a promis de venir en plateau. Et il s'est toujours décommandé. Un jour, je me suis retrouvé à devoir improviser durant cinq minutes alors que toutes les conclusions de la course avaient été données ! C'est une super école qui apprend à gérer les aléas du direct. J'avais fait le tour de la question. J'étais amené à évoquer des sujets politiques, médicaux, économiques en effectuant un gros travail de vulgarisation pour me mettre au niveau d'un enfant de dix ans. Je n'étais spécialisé dans aucun domaine. Or, j'ai toujours été féru de sport. Michel Lecomte m'a pris pour renforcer la présence du sport dans le journal télévisé. Je travaille donc pour le JT quatre jours par semaine et, chaque dimanche, je présente une séquence de dix minutes qui regroupe des sujets divers : images insolites, préface des gros rendez-vous,... Le tout en assurant la coordination avec le Week-end sportif. PAR SIMON BARZYCZAK