Le journaliste lève le voile sur la nouvelle saison de foot sur Belgacom TV.
...

Le journaliste lève le voile sur la nouvelle saison de foot sur Belgacom TV. Quelles sont les nouveautés ? L'année dernière, lors des mi-temps, nous avions mis l'accent sur des clips esthétiques. Nous avons changé notre fusil d'épaule. Le vendredi soir, nous mettrons en perspective la journée de championnat avec quelques images pour planter le décor, des pronostics en lien avec notre site bloggyfoot... On n'hésitera pas à se mouiller et à prendre des risques. La saison dernière, je n'avais pas été brillant dans mes prévisions. Je suis comme le Standard et Charleroi : je ne peux que m'améliorer ! Le samedi soir, le multi-live ne change pas. Le dimanche, lors du match à 18 h, nous reviendrons sur les moments importants du samedi soir, voire du vendredi, sous la forme d'un débat : une défaite surprenante, un joueur qui s'est distingué... En résumé, tout ce qui est susceptible de faire la une des journaux du lundi ! Quid de l'équipe rédactionnelle ? Pas de changements. L'année dernière, nous avions fait appel à Alex Teklak pour nous dépanner durant les playoffs, vu la multiplication des affiches. Il intègre l'équipe élargie, derrière les titulaires traditionnels : Nordin Jbari, Bertrand Crasson, Benoît Thans,... La formule des playoffs a montré ses limites en fin de championnat. Vous en restez partisan ? Le problème qui s'est posé, c'est l'absence dans les playoffs 1 du Standard pour les francophones et de Genk pour les néerlandophones. Mais, en même temps, cela nous a permis de découvrir des clubs comme Courtrai ou Saint-Trond. Cette saison, ce sera différent. Je ne pense pas que nous assisterons à une nouvelle domination d'Anderlecht. Un prono ? Cela fait trop longtemps que Bruges n'a plus été champion. Le Club est dans la même situation que le Standard qui a mangé son pain noir durant des années avant de refaire surface en 2008. Quelle est la tendance chez Belgacom ? Difficile à dire. Mais je sais que la campagne d'abonnements fonctionne bien. Pour cinq euros par mois, on peut suivre tous les matches de son équipe préférée. C'est moins cher qu'un paquet de cigarettes ! Dans moins d'un an, les droits du foot belge seront redistribués. Quels sont les bruits de couloir ?Les négociations ont déjà commencé. Mais entre ce qui se dit aujourd'hui et le verdict... Après six ans, on sent la volonté de Belgacom de poursuivre son bail. Mais pas à n'importe quel prix. En fin de saison, Belgacom avait innové en proposant Anderlecht-Saint-Trond en 3D. Y aura-t-il une suite ?Le produit reste en phase d'expérimentation. Mais oui, il devrait y avoir de nouvelles expériences.